Le mini-avis de Noopinho : Gears 5 Hivebusters, comme un avant-goût de Gears 6

Le mini-avis de Noopinho : Gears 5 Hivebusters, comme un avant-goût de Gears 6

6 janvier 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour le premier test de l’année 2021 avec le premier DLC solo de Gears 5 : Hivebusters.

Ce dernier est sorti le 15 décembre dernier sur PC, Xbox One et Xbox Series X|S. Il nous met dans la peau de Keegan, Lahni et Mac qui débarquent sur les îles Galangi.

Ce DLC est-il à la hauteur du très bon cinquième épisode ? C’est ce que nous allons découvrir.

>> Lire aussi : L’avis de Noopinho : Gears 5 <<


Ça pique un Scorpio(n)

Le DLC solo pour Gears 5 a été annoncé il y a un moment déjà. Je m’attendais personnellement à en apprendre plus sur Kait, ou encore la famille Fenix, mais il n’en est rien. Est-ce que vous connaissez Lahni, Keegan et Mac ? Ce sont les personnages du mode fuite, nous ne savions pas grand-chose d’eux, mais ce DLC permet de comprendre comment l’escouade Scorpio est née.

Ces derniers arrivent sur l’archipel volcanique de Galangi, sans trop savoir le but de leur mission. Malheureusement tout va mal se dérouler, une nuée plus tard, leur hélicoptère va s’écraser, et les voici dans une jungle luxuriante. Ce n’est que plus tard que vous allez apprendre que l’objectif est de faire exploser une bombe au centre de Sanctum, un lieu qui devait être un abri pour les habitants, mais qui finalement abrite une ruche de Locustes.

Les 3 personnages sont très différents et attachants

Le scénario va se dérouler assez rapidement, comptez à peu près 3 heures en moyenne et 4 si comme moi vous souhaitez prendre votre temps. En si peu de temps, il est assez difficile de tisser un background, mais ça fonctionne tout de même pas mal. Je trouve les 3 personnages très différents et assez attachants. L’humour un peu brute de décoffrage de la série est présent également. Je mettrais seulement un petit bémol sur la fin que j’ai trouvé un peu trop expédiée et clichée à mon goût.

avis Gears 5 Hivebusters

Le jeu des 7 différences

Hivebusters est un DLC, il est donc assez évident de comprendre qu’il va reprendre les mécaniques de jeu du titre de base. Si vous avez aimé les phases de shoots de Gears 5, je ne peux que vous inviter à jouer à cette extension. Certains passages sont d’ailleurs assez haletants, et le boss de fin apporte un petit challenge intéressant.

L’aventure offre son lot de moments forts

Ne vous attendez toutefois pas à avoir des zones ouvertes comme dans le titre original. Vous allez parcourir 6 chapitres très cloisonnés, qui rappel plutôt l’approche qu’avait les trois premiers opus de la franchise. Ce n’est en soit pas forcément une mauvaise chose, l’aventure est condensée, mais offre tout de même son lot de moments forts, et de phases plus tranquilles.

Concernant les petites particularités de gameplay, on notera surtout les pouvoirs spécifiques à notre escouade. Keegan peut créer un cercle autour de lui permettant à lui-même, et ses alliés de récupérer des munitions. Mac peut générer un bouclier pour se protéger des ennemis, et enfin Lahni jouera du corps à corps, en chargeant les adversaires avec son couteau.


Gears 5,5 ?

S’il y a bien un aspect sur lequel Hivebusters ne déçoit pas, c’est sur sa technique. Le titre de base était déjà splendide sur Xbox One X, mais cette extension est tout simplement sublime sur Xbox Series X.

Les textures sont ultra nettes, et surtout la fluidité ne bronche pas. Le jeu est en 60 fps, ce qui permet un confort à toutes épreuves durant les phases de tirs. J’ai également noté des effets de particules magnifiques, que ce soient les explosions, les flammes, la fumée, tout est sublimé. Les différents éclairages, et effets de lumières en mettent également plein la vue.

Certains panoramas sont à couper le souffle

Toutefois ce qui saute le plus aux yeux, c’est la direction artistique de ce DLC. Nous avons l’habitude de villes en ruines, de souterrains métalliques, mais ici nous pourrons visiter une île qui abrite à la fois une jungle, mais aussi un volcan en éruption. Certains panoramas sont tout simplement à couper le souffle par moment. J’ai fait énormément de screenshots en seulement 4 heures de jeu, car il y avait souvent un certain effet « whaou ».

Enfin, la bande-son fait le travail, et s’octroie même le luxe de quelques thèmes musicaux assez intéressant. Les doublages en VF sont de qualités et ne tombent jamais dans le surjoué, ce qui est parfois un peu le défaut de la série.

avis Gears 5 Hivebusters
Fiche d’identité du jeu
  Edité parXbox Game Studios  Public+18
  Développé parThe Coalition  Fourni par l’éditeurNon
  Date de sortie15 décembre 2020  Testé surXbox Series X
  PlateformesPC, Xbox One, Xbox Series X|S  Durée de vie3h30
 
Les points positifs
Les points négatifs
• Techniquement parfait• Fin un peu expédiée
• Direction artistique surprenante mais séduisante• Finalement très peu de nouveautés dans le gameplay
• Quelques moments forts très prenants
• Une escouade attachante
 
Note finale : 16/20
Durée de vie : 3/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 5/5 | Gameplay : 4/5 | Histoire/Univers : 4/5
 

Gears 5 Hivebusters est un DLC à faire si vous aimez la licence. Il reprend les mécaniques du jeu de base, mais les transpose avec une escouade attachante et dans des lieux assez rafraîchissants pour la série. La technique du titre est une merveille, et il s’agit peut-être d’un petit avant-goût de la beauté que pourrait atteindre Gears 6. On regrettera toutefois des nouveautés de gameplay très limitées et une fin un peu expédiée.

Signature Noopinho
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters
  • avis Gears 5 Hivebusters