×

Avis- Senua’s Saga : Hellblade II, marquer les esprits

Avis- Senua’s Saga : Hellblade II, marquer les esprits

Salut à tous et bienvenue dans cet avis sur Senua’s Saga : Hellblade II.

Avant de commencer, je voulais remercier Xbox grâce à qui j’ai pu tester le jeu avant sa sortie.

Hellblade II est la suite de Hellblade : Senua’s Sacrifice, sorti initialement le 8 août 2017. Ce nouvel opus, toujours développé par Ninja Theory, sort aujourd’hui, ce mardi 21 mai 2024 sur PC et Xbox Series uniquement. De plus, il est disponible dès maintenant dans le Xbox Game Pass.

Après une première aventure imparfaite mais marquante, est-ce que ce second opus fait passer un cap à la franchise ? C’est ce que nous allons découvrir.

Une bataille contre soi

Avant de rentrer dans le vif du sujet de cet avis sur Senua’s Saga : Hellblade II, reparlons rapidement du premier opus.

Pour rappel, ce titre nous met dans la peau de Senua. L’histoire se déroulait en 875 apr J-C, et avec une mythologie Viking bien présente. Notre héroïne voulait travers le royaume de Hel afin de ramener son conjoint défunt : Dillion.

Ninja Theory a eu la bonne idée de proposer un court résumé du premier titre.

La particularité de Senua, c’est que cette dernière est en proie à une certaine forme de psychose. En effet, elle entend des voix dans sa tête. Certaines peuvent être là pour l’aider et la conseiller, quand d’autres sont beaucoup moins bienveillante.

L’histoire de Hellblade II prend la suite du premier opus. Je vous conseille de le faire pour avoir toutes les clés de l’histoire de Senua. Mais si ce n’est pas le cas, cela ne vous empêchera tout de même pas de comprendre l’histoire globale de ce second épisode. De plus, Ninja Theory a eu la bonne idée de proposer un court résumé vidéo de la première aventure de Senua.

avis Senua's Saga : Hellblade II

À pas de géant

Après être revenu de l’enfer, qu’est-ce qu’il va bien pouvoir arriver à Senua ? Et bien on la retrouve, prisonnière sur un navire d’esclavagiste. Le bateau va s’échouer, et notre héroïne va se retrouver sur les terres islandaises, au beau milieu de l’horreur de différent mythes Viking qui sont bien réels dans le monde de Hellblade.

Senua, qui a accepté les voix dans sa tête depuis le premier opus, va vouloir venir en aide aux esclaves, et plus globalement aux peuples qui résident sur ces terres. Ces derniers sont terrorisés par d’horribles menaces, qui vont des Draugrs, esprits malfaisants, et surtout des géants.

Ces derniers occupent une place importante dans l’histoire. Mais je ne veux pas vous en dire trop pour ne pas vous gâcher le plaisir. Sachez qu’une fois encore, Senua va devoir affronter à la fois les menaces extérieures, mais aussi ses propres démons. L’aventure est parfois assez rude, et ne sera pas à mettre en toutes les mains. On n’est pas non plus sur une atmosphère de survival-horror, mais certains passages sont assez marquants et peuvent être troublant si vous n’y êtes pas préparés.

Senua va devoir affronter à la fois les menaces extérieures mais aussi ses propres démons.

En parlant de passage, l’aventure propose des séquences à couper le souffle, dont je risque de me souvenir un bon moment. Je me garderais bien de vous dire lesquels, mais il y a vraiment des choses assez mémorables.

D’un point de vue narration pure, il faut aussi vous préparer à ce que tout ne vous soit pas servi sur un plateau. Le jeu mêle volontairement des choses réelles ou non. Et n’explique pas toujours complètement son propos, à nous de comprendre ce qu’il veut nous dire. C’est une approche assez intéressante et qui a su me séduire.

Enfin, je trouve que durant cette aventure Senua est un peu moins seule. Et là je parle bien d’autres PNJ, et pas seulement des voix dans sa tête. Ces personnages secondaires sont d’ailleurs vraiment bien travaillés et je me suis rapidement attaché à eux. Même si ont peu regretter un petit manque de développement de leurs histoires.

avis Senua's Saga : Hellblade II

Des lames et des puzzles

Vous l’aurez compris, l’histoire de ce Hellblade II m’a séduit, mais niveau gameplay qu’est-ce que ça dit ? Car oui, c’était le principal reproche fait au premier opus.

Alors je ne vais pas faire durer le suspense. Si vous n’avez pas aimé le premier jeu à cause de cela, vous risquez de ne pas plus aimer cette seconde proposition. On reste sur à peu près la même formule. Un mélange à la fois d’exploration, de résolutions de puzzles assez simplistes, et de combats. Mais bien sûr, le tout entrecoupés d’énormément de parties narratives.

Ce qui m’avait un peu fatigué durant la première aventure, c’était surtout les puzzles. Une fois qu’on avait fait le premier, on les avait tous fait. Ici on sent qu’ils ont voulu un peu plus de variétés dans les compositions. Il ne faudra pas se creuser la tête bien longtemps mais ça fonctionne.

Ninja Theory a trouvé le bon dosage entre action, narration et puzzle.

Les combats restent eux-aussi à peu près avec la même formule. Les ennemis viennent un par un, il faudra soit parer, ou esquiver les coups, et leurs assener des attaques rapides ou puissantes en fonction de l’opportunité laissée. Pareil que pour les puzzles, ça fonctionne très très bien. Surtout que la mise en scène est assez folle, mais ça reste assez basique fondamentalement.

En revanche, j’ai été bien plus convaincu par le rythme global de l’aventure. Dans le premier opus, on répétait très rapidement la même boucle. Ici c’est un peu plus varié, et je trouve que Ninja Theory a trouvé le bon dosage entre action, narration et puzzle.

Hallucination ?

Avant de parler technique pour clôturer cet avis sur Senua’s Saga : Hellblade II, parlons de la durée de vie. Pour le premier opus, il m’avait fallu 7 heures pour en voir le bout. Ici, j’ai mis un tout petit peu plus, soit 7h30 pour voir défiler le générique final. Cela peut paraître peu, mais ça permet d’avoir un jeu qui va à l’essentiel dans son propos, avec un rythme soutenu, et ne fait pas du remplissage inutile.

Forcément, après avoir été annoncé comme la vitrine technologique des Xbox Series X par Microsoft, Hellblade II est attendu sur son volet technique. Mais alors, pari tenu ? Et bien je ne pourrais pas vous répondre pour la Xbox, car j’ai parcouru le jeu sur PC. Mais je dois le dire, j’ai pris une claque monumentale. Je pense que la dernière fois que j’ai ressenti cela c’était pour The Last of Us Part II.

Ninja Theory a mis la barre très très haute. Que ce soit en matière de technique pure, avec des effets de lumières de folie, l’effet de l’eau, les reflets, les textures, les animations des visages, bref, une vraie réussite en tout point. Mais si cela s’arrêtait à ça. Le jeu a en plus la bonne idée d’avoir une direction artistique grandiose, avec des passages variés et mémorables.

Jouez au casque ! L’immersion sera encore plus folle.

J’ai un peu peur du prochain jeu que je vais lancer après ce Hellblade II, j’ai peur qu’il paraisse fade. J’espère que sur les consoles Xbox la claque sera à la même hauteur que ce que j’ai ressenti sur PC en tout cas.

Petit point qui pourra faire parler (ou pas), le jeu présente des « bandes noires » en haut et en bas de l’écran. Cela donne un réel cachet supplémentaire à l’œuvre, mais ça peut également réduire la vision je pense. On aime ou on n’aime pas, mais cela ne laissera pas indifférent.

Enfin, comment ne pas aborder la partie audio ? Senua entend des voix dans sa tête. Le meilleur moyen de ressentir cela, sera de jouer avec un casque. L’immersion sera encore plus folle, avec la réelle sensation de ces voix qui vous parlent également. Et si encore ce n’était que cela. Tout est à un haut niveau. Que ce soit les bruitages, ou bien les différentes musiques du jeu, Ninja Theory frappe un très grand coup !

fiche d’identité du jeu

  Edité parXbox Game Studios  Public+18
  Développé parNinja Theory  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie21/05/2024  Testé surPC
  PlateformesPC et Xbox Series  Temps de jeu7h30

POINTS POSITIFS

POINTS NÉGATIFS

Une véritable baffe technique Un gameplay qui s’améliore mais reste simpliste
Une partie audio magistrale Des bandes noires qui déplairont à certains
Une histoire prenante
Un rythme bien géré du début à la fin
Senua, un personnage torturé et intéressant
Des moments vraiment marquant
De la tension et des passages creepy
Des personnages secondaires réussis

NOTE : 18/20

A mon avis Senua’s Saga : Hellblade II est un jeu qui va sûrement diviser. Il laissera surement de marbre les personnes qui ne jurent que par le gameplay. Car il faut avouer que le jeu, même s’il est agréable à jouer, reste assez basique dans ses mécaniques de gameplay. Mais pour les autres, vous risquez de vous régaler. Le titre propose une aventure mémorable, tant sur la forme, de part sa technique majestueuse, mais également ses moments absolument marquants. Le fond est également à la hauteur, avec une héroïne toujours en proie à ses démons, et dont l’aventure à la fois dure, crispante, et touchante devrait réussir à vous séduire. Hellblade II est un jeu un peu à part, qui va au bout de sa proposition. Et qui devrait vous laisser une trace indélébile si vous le laissez vous happer dans son propos.

Laisser un commentaire