Le mini-avis de Noopinho : Devil May Cry V Special Edition, DMC V mais en mieux

Le mini-avis de Noopinho : Devil May Cry V Special Edition, DMC V mais en mieux

24 novembre 2020 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

On se retrouve pour un test un peu particulier puisque l’on va parler de la nouvelle édition d’un jeu que j’ai déjà testé (et adoré) l’année dernière : Devil May Cry V.

Capcom a sorti une Special Edition de ce dernier, le 10 novembre dernier sur Xbox Series X|S, et le 19 novembre sur Playstation 5. Pour ne pas faire de redite, et pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, je vous invite déjà à découvrir mon test du jeu de base.

Dans ce test, je vais donc me concentrer uniquement sur les nouveautés de cette version, en sachant que le titre de base est déjà génial. Cette Special Edition vaut-elle l’investissement ? C’est ce que nous allons découvrir.


Vergil style

La principale nouveauté de ce Devil May Cry V Special Edition est le fait de pouvoir incarner Vergil, le frère jumeau de Dante. Ce nouveau personnage apporte un nouveau style de combat, encore plus technique que précédemment. Les fans de la saga seront ravis de pouvoir incarner ce personnage iconique.

Ce dernier a la possibilité de se battre avec 2 sabres différents, des armes surpuissantes, et des projectiles à distance. De plus, il peut invoquer un double qui assènera également des dégâts à vos adversaires. Mais la qualité la plus évidente de Virgil, c’est sa rapidité. Il peut littéralement se téléporter au plus près de ses ennemis afin de les enchaîner frénétiquement.

L’ajout du fils de Sparda est une bonne idée, car son style est assez varié et demande de toujours s’adapter en fonction des vagues ennemies.

Je regrette toutefois que son intégration dans la campagne soit inexistante. En effet, si vous choisissez Vergil, vous défilerez les chapitres comme dans le jeu original, mais sans aucune cut-scene ou interaction.

Enfin, l’autre ajout majeur en termes de gameplay, c’est l’arrivée du mode Chevalier Sombre Légendaire. C’est bien simple, ce dernier transforme littéralement le jeu. Les hordes d’ennemis sont vraiment très nombreuses, et surtout extrêmement coriaces. Les adeptes de la franchise s’en donneront à cœur joie pour réaliser des combos exceptionnels, au vu du nombre impressionnant d’ennemis. Vergil trouve d’ailleurs toute sa place dans ce mode, car sa rapidité de déplacement aide beaucoup à se sortir de situations parfois très périlleuses.


La fluidité à tout prix

Les améliorations du gameplay de cette nouvelle édition sont peu nombreuses, mais elles restent toutefois assez efficaces. Qu’en est-il de la technique ?

S’il y a bien une chose importante dans un jeu nerveux comme Devil May Cry V, c’est sa fluidité. Autant vous dire que vous serez ravis d’apprendre que le jeu peut tourner en 60 fps, voire même 120 fps, offrant ainsi un confort optimal. Il faudra toutefois faire des concessions sur les graphismes.

Les différents modes sont les suivants (du moins sur Xbox Series X) : avec ray tracing activé nous avons soit 4K/30 fps ou 1080p/60 fps, et sans ray tracing nous pouvons atteindre les fameux 120 fps.

Si la fluidité est donc bien au rendez-vous, le jeu est loin de nous infliger une baffe graphique mémorable.

Il était déjà très beau à sa sortie, et c’est toujours le cas sur les machines de nouvelle génération, mais je trouve que l’apport du ray tracing est finalement assez limité. Je vous conseille donc de jouer en 1080p/60 fps avec ray tracing pour un bon compromis entre technique et fluidité. Si vous avez un écran compatible, le mode 120 fps restera certainement le meilleur choix pour la plupart des joueurs.

Devil May Cry V Special Edition

Fiche d’identité du jeu
  Edité parCapcom  Public+18
  Développé parCapcom  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie12 novembre 2020  Testé surXbox Series X
  PlateformesPS5, Xbox Series X|S  Temps de jeu5h
 
Les points positifs
Les points négatifs
• La meilleure version d’un jeu déjà génial• Difficile de justifier les 40€ si l’on a déjà fait le jeu
• Vergil, un nouveau personnage plaisant à manier• Upgrade visuel timide
• Mode Chevalier Sombre Légendaire au top pour les fans
• Difficulté bien dosée
 
Note finale : 16/20 (ajoutez 2 points si vous n’avez jamais fait le jeu)
Nouveautés de cette version : 3/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 4/5 | Gameplay : 4,5/5 | Histoire/Univers : 4,5/5
 

Devil May Cry V Special Edition améliore un jeu qui était déjà excellent à la base. L’apport de Vergil et de son gameplay intéressant est un vrai plus, et le nouveau mode de difficulté ravira les fans. La puissance des nouvelles machines permet également une fluidité à toute épreuve, mais on regrettera que le gap technique ne soit pas vraiment visible. Je reste toutefois sceptique quant à l’investissement au prix fort (40€) sur cette nouvelle version si vous avez déjà fait le jeu de base. Par contre, si vous n’avez jamais fait Devil May Cry V, je ne peux que vous conseiller de foncer pour découvrir ce grand jeu dans la meilleure des versions possibles.