L’avis de Noopinho : Xbox One X

Hello les amis !

A chaque sortie d’une nouvelle console, c’est un peu l’effervescence dans le monde du jeu vidéo.
Sauf que cette fois-ci, nos deux géants Microsoft et Sony ont décidé de changer les règles du jeu en proposant des consoles dites  » mid-gen « . De son côté, la firme japonaise a proposé sa PS4 Pro. Et aujourd’hui, le géant américain arrive avec sa Xbox One X.
Je me suis laissé tenter par cette  » nouvelle  » console de Microsoft afin de remplacer ma vieillissante Xbox One (Fat), mais également pour profiter à 100% de toutes les fonctionnalités de mon téléviseur 4K HDR.
Dans cet article, je vous donne mon avis sur  » le monstre « … Suivez le guide !

J’ai donc reçu ma Xbox One X mercredi dernier (avec un jour de retard, merci Amazon…).
J’ai réussi à commander une édition Project Scorpio que je trouvais vraiment jolie (et qui était vendue au même prix que l’édition classique surtout).
Commençons par le packaging : Microsoft a fait dans le très classique et sobre, tout de noir vêtu. Sur la boîte on retrouve le logo Xbox ainsi que le joli petit  » project scorpio  » inscrit en vert, présent également sur la manette et la console. La console est livrée avec une manette (sans batterie externe encore une fois…), son câble d’alimentation (sans bloc externe massif), un cordon HDMI, ainsi qu’un support pour mettre la console à la verticale (attention ce support n’est pas présent dans l’édition classique de la console).

Esthétiquement, la console suit les lignes de son packaging tout aussi épuré et sobre : un bloc rectangulaire noir (on apprécie ou non, c’est une question de goût).
Petit point positif sur cette édition limitée : la console n’est pas dans un colori noir uni. En effet, elle commence entièrement noire puis se dégrade vers un gris sur la droite avec un effet de trame plutôt réussi.
A noter également la mention  » project scorpio  » reprise à l’avant gauche de la console.

Les dimensions de la bête sont assez étonnantes. Malgré ses améliorations technique et technologique, elle reste malgré tout très compacte.
Si on la compare avec la Xbox One première du nom, c’est assez flagrant. Elle est moins haute, moins large, et surtout moins profonde.
Attention cependant, elle est petite mais pèse bien son poids ! Difficile de le deviner en la voyant, je ne m’attendais pas à cela en soulevant le carton.

Concernant les connectiques, nous avons le droit ici à (de gauche à droite sur la photo) :
– La sortie pour l’alimentation
– Le HDMI Out (pour envoyer l’image sur le téléviseur)
– Le HDMI In (afin de pouvoir regarder la télé directement sur sa console par exemple)
– 2 ports USB
– Une sortie IR
– Une sortie Optique
– Un port Ethernet
Voilà pour la présentation  » physique  » de cette nouvelle console. Passons maintenant à ce qui, je pense, vous intéresse le plus : qu’est-ce que ça donne en jeu ?
Je vais être direct avec vous, je ne m’attendais pas à prendre une telle baffe. On sent bien que la console en a dans le ventre dès les premières images (attention à bien régler votre téléviseur, j’ai bien galéré pour activer le HDR sur le mien).
J’ai pu essayer la console sur 4 jeux différents, chacun avec un  » patch 4K « . Attention à ce terme qui ne veux pas dire grand chose : certains jeux proposent des textures en 4K+HDR, d’autres uniquement du HDR. Je vous invite à vous rendre sur le site de Microsoft pour consulter les diverses améliorations proposées.
J’ai commencé mon essai avec Rise Of The Tomb Raider. Le jeu propose d’abord un mode  » graphismes améliorés « , un autre 4K natif, et un autre favorisant la fluidité.
Pour moi, le mode le plus convaincant est le premier ; il mélange une hausse de détails et de fluidité. Les environnements en extérieur et intérieur sont vraiment magnifiques, mais ce qui bluffe le plus, c’est le HDR. Les couleurs sont plus vives, et les effets de lumière font très naturel.
Je suis passé ensuite sur un jeu tout mignon que j’ai pu essayer à la Paris Games Week : Super Lucky’s Tale. Il est vraiment splendide avec son esthétique cartoon et enfantine. Je dois admettre que ce n’est pas le jeu qui rend le plus honneur à la puissance de la One X car ses textures sont tout de même assez simples.
Cependant, l’affichage en 4K et 60 FPS est vraiment appréciable pour un plate-former (L’avis de Noopinho concernant ce jeu est d’ailleurs en cours d’écriture).
Le troisième jeu que j’ai essayé est celui qui m’a le moins impressionné sur les trois : Fifa 18.
Les textures sont plus fines et la différence avec la version One  » normale  » saute directement aux yeux, mais ce n’est pas non plus une vrai baffe graphique. Les moments où l’on voit le plus la différence est lors des ralentis ou célébrations (quand la caméra se rapproche au plus près du terrain).
Pour finir, je viens de commencer le très bon jeu La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre que j’avais également pu tester à la Paris Games Week. Il existe deux modes pour ce jeu : un 4K natif, et un autre avec des graphismes améliorés (un peu à la manière de Rise Of The Tomb Raider). Le jeu est beau, il n’y a rien à dire, le tout est très fluide et les textures du décor et des personnages sont très propres.
Mention spéciale pour la distance d’affichage qui est assez vertigineuse !


Voilà pour les jeux que j’ai pu tester sur cette machine (d’autres tests viendront prochainement évidemment).
Je tiens également à préciser que j’attendais de pouvoir tester deux détails importants : la chauffe et le bruit. Et contre toute attente, pour un si petit boitier, la console est vraiment discrète, silencieuse, et chauffe très peu, même après plusieurs heures de jeu.
Je tire littéralement mon chapeau aux développeurs de Microsoft pour la conception remarquable de cette console.

Les points positifs

Dimensions (compacte)
Chauffe et bruit quasiment inexistants, même après plusieurs heures de jeux
Design général très réussi
– Vraie plus-value en matière de graphisme et de fluidité (en tout cas sur un écran 4K)
Supersampling apportant un confort supplémentaire pour les joueurs sur écran Full HD
Lecteur Bluray 4K (contrairement à la concurrence)

Les points négatifs

Manque d’exclusivités du catalogue Xbox
– Investissement de 500€ un peu élevé si vous n’êtes pas équipé d’une TV 4K

Note finale : 18/20
(enlevez 3 voir 4 points si vous n’avez pas de téléviseur Full HD)

J’en attendais beaucoup de cette console, mais je dois être honnête et vous avouer que je n’en attendais pas autant. Je suis surpris par son design vraiment réussi, et sa conception générale qui est, pour moi, parfaite. Si peu de bruit et de chauffe dans une si petite console est un exploit quand on la compare à l’hélicoptère qu’est la concurrence directe.
Mais le plus important reste quand même la plus-value en jeu, et croyez-moi, cela vaut le détour ! Le rendu est plus fin, plus fluide. J’espère maintenant que les développeurs vont jouer le jeu et nous sortir des patchs qui exploiteront pleinement le potentiel de cette console…
Pour finir, je vous la conseille vivement si vous êtes équipé d’un téléviseur adapté, ou alors si c’est la première Xbox que vous souhaitez acheter. Par contre, si vous avez déjà une Xbox et que vous n’avez pas de téléviseur UHD, l’investissement n’est peut-être pas très judicieux.

Alors, allez-vous vous laisser tenter par  » le monstre  » de Microsoft ?
En attendant, moi je retourne jouer… !

Une pensée sur “L’avis de Noopinho : Xbox One X

  • 15 novembre 2017 à 21 h 30 min
    Permalink

    Super bon j'ai vus des vidéos sur YouTube et les mecs disais "Wouaw c'est époustouflant" mais bon moi je comprenais pas pourquoi il disais sa mais maintenant que je l'ai test franchement elle déboîte PS: bon jeu 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *