L’avis de Noopinho : Super Lucky’s Tale

Hello les amis !

Aujourd’hui je vous donne mon avis sur un petit plate-former 3D qui m’a fait de l’oeil à la Paris Games Week : Super Lucky’s Tale.
Il s’agit d’une exclusivité Xbox One, optimisée pour la Xbox One X.
Aller, je vous dis tout sur l’aventure de Lucky !

Je vais être franc avec vous, Super Lucky’s Tale n’est pas le jeu de l’année. Il ne révolutionne en rien l’approche du plate-former 3D, mais il fait le boulot, et je dois dire qu’il le fait très bien même.
L’histoire (anecdotique ici) nous amène dans 4 mondes différents qui serviront un peu de  » hub  » pour passer entre les différents niveaux.
L’objectif du jeu est de récolter des trèfles afin de pouvoir débloquer les niveaux suivants, ainsi que le boss de fin de chaque monde. On peut en récolter de 4 manières différentes : en collectant un certain nombre de pièces, en récupérant des lettres (qui forment le nom  » Lucky « ), en trouvant le trèfle caché dans le niveau, et un autre que l’on récupère automatiquement à la fin de chacun.

L’enchainement des niveaux est très agréable. Certains sont en 3D, d’autres en 2D, et il existe également des  » bonus stage  » composés soit d’énigmes (très simples il le faut dire), soit de courses en 2D où l’on gère uniquement le saut de Lucky, ou encore d’un espèce de flipper géant (voir photo).
Ces petits changements de gameplay varient un peu l’expérience, et c’est vraiment très appréciable.

D’ailleurs en parlant de gameplay, parlons-en. Super Lucky’s Tale ne brille pas par son innovation : tout est très classique. Une seule attaque est disponible, il faut sauter sur la tête de ses ennemis pour les tuer, et les combats de boss ne sont pas toujours très inspirés.
La seule petite chose différente, c’est que notre héros peut creuser pour trouver des trésors, esquiver des ennemis ou autres. Je dois avouer que cela apporte un peu de dynamisme, mais ce n’est pas non plus une révolution en soit.
Toutefois, même si il ne marquera pas le jeu vidéo comme le Monsieur moustachu de chez Nintendo, Lucky est vraiment très maniable, il répond au doigt et à l’oeil. La caméra est généralement très bien placée, et le tout est hyper fluide.
Rien à signaler côté graphisme, j’ai pu tester le jeu avec ma Xbox One X et tout est très propre (je vous invite d’ailleurs à lire  » l’avis de Noopinho  » sur le monstre de Microsoft pour plus d’infos).

J’ai réussi à finir les aventures de Lucky en 9 heures (en récoltant tous les trèfles et en validant les 1000G au passage). On peut dire que la prise en main du soft est vraiment très simple et rapide.
Je pense que même un enfant peut réussir à bien gérer. Le fun est toutefois omniprésent, et on enchaine les niveaux sans trop s’en rendre compte.
Attention toutefois, si la facilité vous rebute et que vous ne jurez que par Bloodborne ou Dark Souls, alors l’exclusivité de Microsoft n’est vraiment pas faite pour vous. Les niveaux se compliquent quelque peu sur la fin, et le boss final est un peu plus retors que les autres, mais vraiment rien d’insurmontable.

Les points positifs

Graphisme coloré et super propre
Maniabilité du héros
Prise en main très rapide
– Jeu sans prise de tête, le fun est immédiat
Niveaux assez variés

Les points négatifs

Difficulté vraiment très faible
Pas de réelle innovation dans les mécaniques de jeu
– Un peu court

Note finale : 14,5/20
Durée de vie : 3/5 – Dir Artistique + graphisme + son : 4/5 – Gameplay : 3,5/5 – Degré de fun : 4/5

Je pense que Super Lucky’s Tale aurait pu devenir une vraie référence du plate-former 3D. Mais pour moi, les développeurs ont eu peur de prendre trop de risques, et se sont rabattus sur un jeu, certes avec des bases solides, mais tout de même peu novateur. Peut-être dans l’optique de garder le titre accessibles aux plus jeunes…
Les aventures du renard Lucky resteront dans mes souvenirs de joueur comme une très bonne expérience, et je vous le conseille vivement. Aucune excuse pour ne pas craquer, son prix est vraiment très accessible (prix à la sortie : 30€).
Et qui sait, peut-être qu’une suite un peu plus ambitieuse fera franchir un cap à la série…
Convaincu par la nouvelle exclusivité de la Xbox ?
J’attends vos avis en commentaires ! 🙂

Une pensée sur “L’avis de Noopinho : Super Lucky’s Tale

  • 12 février 2018 à 8 h 07 min
    Permalink

    Bon test, je suis un peu du même avis même si j'ai un peu de mal à le terminer car il m'accroche pas plus que ça finalement…et on ne rigole pas mais, les jeux de plateformes ne doivent plus être pour moi, j'ai des difficultés à passer certains passage en 2D ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *