L’avis de Noopinho : Assassin’s Creed

10 janvier 2018 3 Par Noopinho
Hello les amis !

Aujourd’hui je démarre un test un peu particulier : Assassin’s Creed. Particulier car c’est le tout premier jeu de la saga qui a écoulé des millions d’exemplaires, et surtout parce que pour moi c’est le tout premier que je fais.
Le jeu a aujourd’hui 10 ans. Il va de soit que je ne jugerais pas les graphismes par exemple, cela n’aurait pas de sens. Cependant, quand je ferais des  » rétro-test  » comme celui-ci, je jugerais tout simplement le fait de savoir si, à l’heure actuelle, le soft est intéressant à faire.


Aller go, je vous donne mon avis sur les aventures d’Altair ! 🙂

Commençons par les conditions du test : il faut savoir que je teste le jeu en rétrocompatibilité sur ma Xbox One X, et il bénéficie d’un patch qui lui donne un vrai rafraîchissement graphique. C’est tout simplement bluffant pour un jeu de la précédente génération.
Toutefois, bien plus que ses graphismes, ce qui frappe en premier dans Assassin’s Creed, c’est sa direction artistique. Nous avons vraiment l’impression de parcourir les rues du Moyen-Orient, dans des villes telles que Jerusalem ou encore Damas.
Tout est impeccablement retranscrit, on passe de rue en rue (enfin ici de toit en toit), et nous voyons les gens vivre, évoluer. C’est un vrai bonheur en matière d’immersion.

Après ces premières bonnes impressions pour un jeu qui, je le rappelle, a tout de même 10 ans, il y a bien une chose qui nous remémore sa date de sortie : le gameplay.
Pour ce qu’il y a de positif, nous pouvons prendre l’escalade (ou parkour) qui est je trouve une réussite, même si tout n’est pas toujours fluide et les mouvements un peu hasardeux par moment. C’est un véritable régal de pouvoir escalader n’importe quelle surface qui se présente à nous (enfin presque, n’est pas Zelda Breath Of The Wild qui veut).
La partie du gameplay qui m’a le plus gêné, ce sont les combats. Ils sont assez mous et peu intuitifs (il m’a fallu un peu de temps pour assimiler les différentes postures de combat de notre assassin). Une fois que l’on a compris que la meilleure technique consiste à attendre que les gardes nous attaquent bêtement un par un jusqu’à ce que l’on contre à chaque coup pour les achever, les combats perdent tout intérêt.
Si cela s’arrêtait au combat, ce ne serait pas trop méchant. Mais le plus gros problème de ce premier épisode, c’est la structure même des missions : cela fonctionne toujours de la même façon, c’est à dire que nous avons 3 tâches à effectuer (vol, écoute des passants, malmener des gens) et tout cela nous donnera des indices sur comment tuer la cible principale.
Cette mécanique fonctionne très bien au début du jeu, mais une fois arrivé à la moitié, elle ne se renouvelle pas et c’est toujours un peu la même chose.

Parlons du scénario, je dois vous avouer que je ne sais pas si c’est que l’histoire en elle-même est trop complexe ou alors tout simplement que je n’ai pas apprécié, mais il a été très dur pour moi de m’attacher aux personnages de ce jeu. Altair n’est pas très attachant et sans grand charisme (je viens de commencer Assassin’s Creed II et il y a énormément de progrès avec Ezio).
Je trouve les embranchements un peu compliqués et les retournements de situation vus d’avance. Ce qui est censé être le cliffhanger final, je l’avais vu venir dès le début du jeu. Attention, tout n’est pas à jeter tout de même, le fait d’explorer une époque différente sur fond de guerre entre les Assassins et les Templiers est tout de même très sympa. Mais pour moi, ce jeu ne me marquera pas par son scénario.
Pour finir, j’aimerais revenir un peu sur la durée de vie. Je la trouve tout à fait honorable car j’ai mis une quinzaine d’heures pour voir le bout du jeu.
Mais comme dit plus haut, beaucoup de mécaniques sont tellement répétitives, qu’arrivé à un moment j’étais réellement pressé d’arriver à la fin.
Je ne reviendrais même pas sur les  » objectifs  » secondaires qui sont là uniquement pour meubler un peu (récolte de drapeau, sauvetage de villageois malmené, etc.).

Les points positifs

– Graphisme rafraîchi (sur Xbox One X)
– Direction artistique et ambiance générale du jeu très réussies
– Parkour totalement grisant
– Durée de vie

Les points négatifs

– Très répétitif
– Scénario couru d’avance
– Combats trop brouillons
– Beaucoup de contenu secondaire sans intérêt

Note finale : 13/20
Durée de vie : 4/5 – Dir Artistique + graphisme + ambiance sonore : 4,5/5 – Gameplay : 2,5/5 – Scénario : 2/5

Cet Assassin’s Creed me laisse un goût mitigé. Si je le replace dans le contexte, je suis sûr qu’il y a 10 ans de cela il m’aurait mis une vraie claque. Mais depuis, beaucoup de jeux sont sortis et le surpasse dans de nombreux domaines.
Attention, tout n’est pas mauvais, loin de là même ! Et l’univers, ainsi que la direction artistique, m’ont tout de même donné envie d’essayer l’épisode suivant (test à venir prochainement).
Et vous, qu’avez-vous pensé de ce premier épisode ? 🙂