×

Avis – Metal Gear Solid Collection Vol1, De 1998 à 2023 en un clin d’œil

mgs couv

Avis – Metal Gear Solid Collection Vol1, De 1998 à 2023 en un clin d’œil

Salut les Kojimaniacs  !

Lourde tâche qui se dresse face à votre rédacteur aujourd’hui. Jamais initié à un Metal Gear Solid, la Master Collection s’est imposée à moi comme une occasion unique de découvrir enfin cette saga tout simplement culte pour l’histoire du jeu vidéo. Petit coup d’œil dans le rétro avec cet avis sur Metal Gear Solid Collection Vol1 !

Kojima et Metal Gear Solid, une histoire révolutionnaire

Parce que oui, même si vous faites partie de ces personnes à n’avoir jamais croisé la route d’un Snake, vous ne pouvez pas ne pas connaître ne serait-ce que de nom Metal Gear Solid et son créateur, parfois un peu mégalomane, Hideo Kojima.

Le créateur de cet univers s’est révélé comme un visionnaire lors de la sortie de MGS en 1998 sur PS1. Car oui, en s’inspirant allègrement du cinéma, Kojima a réussi à offrir un nouvel élan et une nouvelle lecture du jeu vidéo en offrant des moments d’actions encore jamais vus nulle part ailleurs dans le monde du JV. Il a aussi réussi à briser à plusieurs reprises le 4e mur. En s’adressant directement aux joueurs par les thèmes abordés. Géopolitique ou encore sociale, la narration des jeux créés par Kojima a tout simplement révolutionné l’industrie. Elle a profondément modifié la manière de concevoir les jeux d’action/aventure ou même, disons-le, le jeu vidéo dans son ensemble.

Kojima a réussi à offrir un nouvel élan et une nouvelle lecture du jeu vidéo.

Il a également amené sur le tapis une relecture du gameplay des jeux d’espionnage. Kojima n’hésite jamais à puiser dans sa culture hollywoodienne afin d’ajouter à la dimension vidéoludique une lecture cinématographique. Dès lors, les deux univers se mêlent pour donner vie à un jeu/film haletant aux joueurs totalement médusés de découvrir une aventure novatrice.

Lister toutes ces avancées serait de la pure folie pour un non-initié tel que moi. Cependant, si vous vous intéressez un tant soit peu aux jeux vidéo, vous savez que Kojima et Metal Gear Solid ont eu et ont encore une place indétrônable dans le cœur des fans. Les prémices d’explications citées plus haut ne suffisent clairement pas à rendre hommage à cet auteur/réalisateur de génie. Il continue encore actuellement à faire parler de lui, avec sa dernière pépite non-conventionnelle : Death Stranding.

mgs collection img1

Une collection V.1 parfaite ?

Du doux nom de Metal Gear Solid Master Collection Vol.1, la compilation des jeux se dressent comme suit :

  • Metal Gear
  • Metal Gear 2 – Solid Snake
  • Metal Gear Solid
  • Metal Gear Solid 2 : Sons of liberty
  • Metal Gear Solid 3 : Snake Eater

L’ensemble s’accompagne d’une poignée de bonus (livre numérique du scénario, OST des jeux, …). Mais alors, est-ce que cette collection est réellement la version des jeux ultimes à posséder ? Et bien, c’est une question de point de vue.

Metal Gear Solid 1 semble être resté dans son jus.

En effet, chaque jeu affiche un message pour annoncer que les jeux ont été très peu (voir pas du tout) touché, et ce, afin de coller un maximum avec la vision de l’auteur. En résulte une copie de Metal Gear Solid 1 ultra-fidèle par rapport à son matériel de base sur PlayStation 1. Ce qui implique très peu de travail visuel sur le jeu. Version 4:3, texture datée, petits bugs graphiques, lissé en 1080p 30fps, ne mentons pas, Metal Gear Solid 1 semble être resté dans son jus. Malgré ce manque de travail flagrant, le premier MGS reste la pierre de l’édifice la plus solide afin de consolider les bases d’une aventure indémodablement kitsch (oui, oui) dans ses clichés assumées jusqu’au bout des mégots de cigarettes balancées par Snake.

mg1

Vous avez dit paresseux ?

Pour MGS 2 et 3, c’est une autre histoire. Les suites de la saga profitent de la remasterisation déjà aperçu en 2012 par Bluepoint dans une version 1080p 60 fps. De là à dire que la collection n’est qu’un portage de celle sortie à l’époque, il n’y a qu’un pas… Pourtant, le plaisir pour un nouveau venu comme moi reste présent.

Le plaisir pour un nouveau venu comme moi reste présent.

Si le style visuel de l’époque PlayStation 2 ne vous rebute pas, vous ne pouvez pas passer à côté de ces versions de cette compilation. Mais, il est important de mentionner que cette collection est vendu à un prix bien trop prohibitif (59,99€), surtout à la vue du travail quasi inexistant de ce portage version 2023. Je suis bien obligé de vous le mentionner dans cet avis sur Metal Gear Solid Collection Vol1.

mgs collection img2

Fiche d’identité du jeu

  Edité parKonami  Public+18
  Développé parKojima Productions, Bluepoint Games  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie24 octobre 2023  Testé surPS5
  PlateformesPC, PS4, PS5, Switch et Xbox Series  Temps de jeu8H

POINTS POSITIFS

POINTS NÉGATIFS

(Re)Découvrir une saga culte Un simple portage de la version déjà parue en 2012
Narration novatrice Prix prohibitif ET ce n’est que le premier volume
Des aventures haletantes Absence de The Twin Snakes (le remake de MGS 1)

NOTE : 10/20 pour la compilation

(17/20 pour la première partie de la trilogie Culte de Kojima)

Laisser un commentaire