Le mini-avis (preview) de Noopinho : Curse of the Sea Rats, le metroidvania à la sauce rat d’égout

Le mini-avis (preview) de Noopinho : Curse of the Sea Rats, le metroidvania à la sauce rat d’égout

17 novembre 2022 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour parle de Curse of the Sea Rats, un metroidvania qui est prévu en 2023 sur PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One et Xbox Series.

Le titre est développé par Petoons Studio, un jeune studio barcelonais qui n’a pas encore travaillé sur des jeux connus du grand public.

Est-ce que cette tentative de metroidvania, dans un univers de piraterie et dans lequel on incarne un prisonnier transformé en rat est prometteuse ? C’est ce que nous allons découvrir.


La PI-RAT-ERIE

Dans Curse of the Seat nous commençons l’aventure en choisissant l’un des 4 personnages à notre disposition. Ces derniers sont en fait des prisonniers qui viennent d’être mystérieusement transformés en rat.

Nos 4 protagonistes se nomment Douglas, Buffalo, Akane et Bussa. Chacun possède ses propres compétences et caractéristiques. Si vous n’êtes pas satisfait de votre choix en début de partie, rassurez-vous vous pourrez changer de héros en cours de partie.

Chacun des 4 personnages possède ses propres compétences et caractéristiques.

Nous sommes seulement sur une preview pour le moment, donc on reste sur une narration assez sommaire où je n’ai pas grand-chose à retenir. Toutefois, j’ai pu constater de nombreux PNJ vous donnant quelques quêtes secondaires comme des objets à ramenés par exemple. Il faudra donc quelques heures supplémentaires pour réellement se prononcer, bien que ce point ne soit pas l’essentiel dans ce type de jeu.

avis Curse of the Sea Rats

Metroiratnia

Concernant le style de jeu, nous sommes en présence d’une sorte de metroidvania en 2D, qui me fait beaucoup penser à Wonder Boy notamment.

Dès le début de l’aventure, on a le droit à un petit tutoriel plutôt bien fichu. On y apprendra les mouvements de base de notre personnage, qui peut frapper, sauter, glisser et même utiliser un pouvoir magique qui se recharge en tapant nos adversaires. Comme je le disais un peu plus haut, chaque héros possède ses propres caractéristiques comme une allongé plus élevée, ou encore une plus grande rapidité.

La formule metroidvania utilisée dans le jeu est un classique, mais elle fonctionne toujours aussi bien.

Je n’ai pas grand-chose à reprocher concernant ces mécaniques de base, en revanche j’ai constaté un manque d’ergonomie sur la glissade. Elle est assez peu intuitive car il faut appuyer sur la touche bas puis A, et l’animation mettant un peu de temps à se déclencher elle peut parfois nous mettre en difficulté.

Comme souvent dans ce genre de jeu, un arbre de compétences et de la partie, il faudra venir à bout de nos adversaires pour pouvoir améliorer nos héros. Qui dit metroidvania, dit également compétences qui se débloquent pour accéder à de nouvelles zones. La formule est un classique mais elle fonctionne toujours aussi bien et bien utilisée dans le titre.

Enfin, le titre n’est pas des plus faciles et j’ai souvent connu la mort durant mon périple. Rien d’insurmontable toutefois, car on peut se servir de l’expérience accumuler pour faire progresser notre personnage.


BelleS RATPISSERIES

Pour cette démo que j’ai eu la chance de pouvoir parcourir, j’ai eu à peu près 2h de jeu. Je ne peux pour le moment bien évidemment pas me prononcer sur la durée de vie finale du titre.

Concernant la partie technique, j’ai trouvé la direction artistique assez chatoyante et on ressent une certaine personnalité car le jeu est entièrement dessiné à la main. Je regrette seulement pour le moment, un certain manque de détails, surtout dans les décors qui font parfois un peu vide. Il faudra donc voire d’ici la sortie, si un travail a été fait sur ce point.

On ressent une certaine personnalité dans le titre, notamment grâce à ses dessins réalisés à la main.

Il est toutefois à noter, que le jeu était plutôt bien fini pour une version démo. Je n’ai rencontré absolument aucun bug, et je pense que le titreva dans le bon sens concernant sa partie technique.

Un petit point sur la partie sonore pour finir, qui peine pour le moment à se démarquer. Aucune musique ne m’a vraiment marqué durant ces 2h, bien que ce cela ne soit pas catastrophique, on ressent un certain manque de profondeur pour l’instant.

avis Curse of the Sea Rats

Fiche d’identité du jeu
  Edité parPQube  PublicNC
  Développé parPetoons Studios  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortieNC  Testé surPC
  PlateformesPC, PS4, PS5, Switch, Xbox One et Xbox Series  Temps de jeu2h
Les points positifs
Les points négatifs
• Un univers qui paraît prometteur• …mais qui demande à être approfondie
• Une direction artistique réussie• …mais des décors un peu vides
• Des mécaniques classiques mais efficaces
• Un challenge bien dosé qui donne envie de poursuivre l’aventure
• Une bonne utilisation de la verticalité
 
MON AVIS : PROMETTEUR
 

Je garde une sensation plutôt positive après mes 2h passées en compagnie de Curse of the Sea Rats. Le jeu propose une direction artistique et un univers plutôt réussi, mais qu’il faudra encore travailler un peu pour rendre le tout définitivement enchanteur. Les mécaniques quant à elles n’ont rien de bien révolutionnaire, mais effectuent parfaitement le travail avec une durée de vie bien dosée. Je reste donc très curieux de voir ce que donnera le jeu à sa sortie définitive l’année prochaine, un titre à suivre assurément.

Signature Noopinho
  • avis Curse of the Sea Rats
  • avis Curse of the Sea Rats
  • avis Curse of the Sea Rats