L’avis de Noopinho : Voice of Cards, le JRPG qui joue cartes sur table

L’avis de Noopinho : Voice of Cards, le JRPG qui joue cartes sur table

18 décembre 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un jeu un peu particulier : Voice of Cards. Il s’agit d’un titre développé et édité par Square Enix, et surtout chapoté par Yoko Taro, le papa de la célèbre licence Nier.

L’originalité de Voice of Cards réside dans le fait que l’intégralité de l’aventure se déroule via un jeu de plateau, avec des combats et une narration qui se fait sous forme de cartes à jouer.

Alors oui le jeu propose un concept original, mais est-ce suffisant pour faire un JRPG solide et intéressant ? C’est ce que nous allons découvrir dans les prochaines lignes.


Le dragon et l’argent

Dans Voice of Cards, vous incarnez Aragon. Ce dernier est accompagné de son fidèle acolyte : Lazuli, qui est un monstre tout mignon au gabarit impressionnant. Nos deux héros se présentent auprès de la Reine qui recherche de valeureux guerriers pour aller tuer un dragon qui terrorise la population.

Armés de leur courage, nos deux héros vont donc partir à la poursuite de ce terrible ennemi dans un seul et unique espoir : récupérer la prime qui sera versée à ceux qui en viendront à bout. Très vite, vous allez être rejoint par un troisième protagoniste : Onyxa, qui déteste les monstres.

L’histoire est plutôt intéressante mais elle manque un peu de consistance.

Au cours de votre périple, vous allez pouvoir recruter deux autres compagnons, et bien évidemment discuter avec des PNJ. La narration est assez sommaire du fait de son déroulement via des cartes. Il y aura quelques fois des choix de dialogues à effectuer, mais sans incidence réelle sur le déroulement de l’aventure.

L’histoire est plutôt intéressante, mais elle manque à mon goût un peu de consistance, j’ai un peu eu l’impression d’avoir déjà parcouru pareille aventure dans ma vie de joueur. De plus, les personnages sont un peu clichés ce qui n’aident pas à l’immersion. J’ai tout de même noté un regain dans le dernier chapitre qui se révèle assez rythmé et avec des révélations intéressantes, mais comme toujours je ne vous gâcherais pas la surprise.

Enfin, petit point sur la durée de vie qui est finalement assez faible. Il m’a fallu 10 heures pour en voir le bout, même si je pense qu’en fouillant un peu plus on peut ajouter quelques heures au compteur. Cela reste toutefois honnête au vu du faible prix du jeu à sa sortie (30€), et de la redondance qu’aurait pu entrainer une durée de vie plus élevé.


Un jeu de Taro ?

Comme je le disais en introduction de ce test, la particularité majeure de Voice of Cards, c’est que l’intégralité du titre se déroule sous la forme d’un jeu de plateau/cartes.

En termes de gameplay, cela se traduit par des déplacements sur une carte entièrement matérialisée par des cartes. Au fur et à mesure comme votre pion va avancer sur le plateau, les cartes vont se découvrir et dévoiler ce qu’elles cachent, comme des montagnes, des routes, ou même encore des villages.

Durant vos déplacements, vous allez tomber sur des monstres (de façon aléatoire), ce qui va déclencher un combat. Ces derniers se déroulent de façon très classique. Tout se passe au tour par tour, il faudra choisir des actions à effectuer en fonction d’un nombre de gemme disponible sur le plateau. Ces gemmes se rechargent durant le combat, et évidemment le but sera des faires tomber les points de vie de vos adversaires à zéro.

Les habitués du genre vont vite retrouver leurs habitudes.

J’ai trouvé le principe et la prise en main du jeu vraiment accessible pour un habitué du genre comme moi. On retrouve vite ses habitudes avec des sorts de soins, différentes capacités à apprendre, des niveaux à monter et de l’équipement à optimiser. J’ai seulement trouvé deux points dommages.

Tout d’abord il y a un manque certain d’originalité. Il manque ce petit quelque chose supplémentaire qui aurait pu faire que le gameplay du jeu se démarque. Ce n’est pas pour autant que le titre n’est pas agréable à parcourir, mais il manque de profondeur à mon goût.

De cela va découler un certain sentiment de lassitude au bout d’un moment, le tout renforcé par une difficulté aux abonnées absentes. Il n’y a pas de moyen de la régler, et je dois vous dire que j’ai littéralement roulé sur le jeu. Il suffit de ne pas passer les combats pour XP ses personnages, et optimiser son équipement et le tour est joué. Attention tout de même, le boss final est rudement costaud, il s’apparente à un pic de difficulté vraiment inattendu.


J’aime bien me faire tirer les cartes

Vous l’avez compris, Voice of Cards est vraiment original dans son approche (malgré des mécaniques très classiques), et cela se ressent également dans son esthétique.

On pourrait croire que de tout faire sous la forme d’un jeu de cartes ne serait pas forcément joli, mais c’est une erreur. J’ai été charmé par l’univers du titre du début à la fin, l’idée d’avoir modélisé les décors, dialogues et combats sous cette forme est vraiment bonne et surtout bien réalisé.

J’ai été charmé par l’esthétique du titre du début à la fin.

La direction artistique du titre est d’ailleurs une réussite également, je regrette seulement des décors et surtout design de personnages qui se répètent un peu.

Concernant la partie sonore, j’avais encore les musiques de combats dans la tête pendant que j’écrivais cette avis, c’est en général le signe que le travail sur la musique est réussi. Cependant, j’aurais aimé un tout petit peu plus de variété, le tout a quand même tendance à se répéter un petit peu.


Fiche d’identité du jeu
  Edité parSquare Enix  Public+7
  Développé parSquare Enix  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie28 octobre 2021  Testé surPC
  PlateformesPC, PS4, Switch  Temps de jeu10h
Les points positifs
Les points négatifs
• Des mécaniques de jeu solides• … mais qui manquent de profondeur
• Tout faire sous forme de jeu de plateau/cartes, une vraie bonne idée• Une narration qui peine à décoller
• Un design très réussi• Des personnages assez clichés
• Des compositions musicales qui restent dans la tête
• Une prise en main facile pour les habitués
 
Note finale : 14/20
Gameplay : 3,5/5 | Durée de vie : 3,5/5 | Histoire/Univers : 3/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 4/5

Voice of Cards avait tout pour être une aventure rafraichissante du fait de son choix de design audacieux. Malheureusement il s’enferme dans des mécaniques pas très originales, et une histoire peu engageante. Ce n’est pas pour autant qu’il s’agit d’un mauvais titre, j’ai même plutôt pris du plaisir à le parcourir. Mais il manque un petit quelque chose pour en faire un grand jeu, il s’agit seulement d’un bon titre qui sous sa couche artistique originale, cache un JRPG/jeu de cartes tout ce qu’il y a de plus classique (mais solide).

Signature Noopinho