L’avis de Noopinho  : Sonic Colours Ultimate, la tête dans les anneaux

L’avis de Noopinho : Sonic Colours Ultimate, la tête dans les anneaux

9 octobre 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !

Aujourd’hui je vous propose un nouvel avis, et l’on va parler de l’un des personnages les plus iconique de notre média : Sonic. C’est de Sonic Colours Ultimate dont il sera question, un remaster d’un épisode Wii et DS, paru le 11 novembre 2010.

Ce nouvel opus apporte quelques nouveautés ainsi que des graphismes remit aux goûts du jour. Est-ce que cela sera suffisant pour en faire un incontournable de cette année 2021 ? C’est ce que nous allons découvrir dans ces prochaines lignes.


C’est l’histoire de Sonic qui doit sauver des trucs

Evacuons tout de suite quelque chose dès le début de ce test, non l’histoire d’un jeu de plates-formes, ce n’est pas vraiment la chose la plus importante. Mais tout de même, je trouve que c’est bien quand il y a un minimum de contexte, ou au moins un univers dans lequel on apprécie évoluer. Pourquoi je dis tout ça ? Et bien parce que malheureusement, je ne me suis pas senti bien dans le monde de Sonic Colours Ultimate.

On passera l’histoire assez bateau, mais classique pour le genre. Le méchant Dr Eggman a un plan diabolique, il veut capturer les Wisps (d’étranges créatures extra-terrestres) pour s’en servir dans ses machines et autres projets. Sonic sera évidemment là pour sauver ces derniers, avec son fidèle acolyte Tails.

Ni l’histoire, ni l’univers m’ont fait m’attacher à l’aventure.

En soit le scénario tient sur un timbre-poste, mais ce n’est pas trop un problème. Le souci c’est plutôt que l’histoire n’est pas du tout emballante, à aucun moment. Je suis quelqu’un qui aime profiter de dialogues, mais là je trouve vraiment que toutes les blagues tombent à l’eau, et j’avais presque envie de passer chacune des cinématiques du jeu, c’est pour dire mon intérêt pour ce qu’il a voulu me raconter. Pourtant croyez-moi, ce n’est pas dans mes habitudes.

Rassurez-vous, je suis sévère, mais il y a tout de même quelques trucs à sauver de mon aventure avec Sonic qui a duré quasiment 5 heures. Enfin pour voir le générique final, vous pouvez compter un peu plus du double si vous souhaitez réussir à décrocher les meilleurs résultats dans chaque niveau et trouver tous les items cachés. Le jeu étant vendu 40€ c’est finalement assez faible si vous le parcourez en ligne droite, et correct si vous prenez votre temps, c’est à vous de voir.


La vitesse, c’est la vie

La prise en main de Sonic Colours est assez simple, il s’agit toujours d’un jeu de plates-formes en 3D (avec quelques phases en 2D), dans lequel ont incarne le plus rapide des hérissons. Je trouve que malgré la vitesse qui est vraiment très prononcée par moment, le jeu peut convenir à un public jeune.

Certaines phases sont vraiment intéressantes et prenantes, comme celles vue de dos, où Sonic slide, ou encore cours à vive allure. C’est toujours un réel plaisir de le contrôler à pleine vitesse, le sentiment qui en résulte est assez grisant.

Malheureusement, la vitesse emmène également l’un des points noirs du gameplay du jeu, le manque de précision. Tout ne se déroule pas à 1000 km/h durant l’aventure, il y aura quelques phases de plates-formes. Je trouve que c’est sur ces dernières que l’on prend le moins de plaisir. Sonic est très peu maniable, ou à la fâcheuse tendance à être trop rapide. Ce qui est dommage, c’est que ce sont des lacunes que j’ai déjà pu noter dans d’autres jeux de la franchise.

Contrôler Sonic à pleine vitesse est un sentiment toujours aussi grisant.

La feature intéressante de cet épisode de la série, ce sont les Wisps. Comme je le disais en introduction, il s’agit de créatures que notre héros doit sauver. Mais ces dernières vont lui permettre d’acquérir différents pouvoir comme le fait de pouvoir tout détruire, de se transformer en fantôme, ou bien encore de ricocher un peu partout. Ces mécaniques sont intéressantes et rappel quelque peu ce qu’on peut retrouver dans les Mario en 2D avec les champignons, fleurs, etc. Je trouve toutefois l’idée pas assez exploitée pour être réellement marquante.

Malgré tout, Sonic Colours Ultimate n’est pas un mauvais Sonic 3D. Comme je le dis, toutes les phases demandent de la vitesse sont vraiment très cool. De plus, les fans du scoring et des jeux arcade vont également y trouver leur compte avec un système de scoring sur chacun des niveaux.


Rafraichissement convaincant ?

Lorsque l’on propose un remaster d’un titre sorti il y a plus de 10 ans, nous sommes en droit d’attendre un certain gap en matière de technique. La version Ultimate de ce Sonic Colours fait les choses un peu à moitié.

Pour la partie in-game il n’y a pas vraiment de soucis, le jeu est plutôt beau avec des textures rafraichit. De plus le frame-rate ne bouge jamais d’un poil, même quand le hérisson file à la vitesse de l’éclair.

La partie sonore ainsi que les doublages en VF sont très convaincants

Là où je mettrais un petit bémol, c’est sur les cinématiques. Elles n’ont absolument pas bougé depuis le jeu original, et il en résulte un décalage flagrant. Le titre n’est déjà pas porté par une histoire franchement intéressante, ce problème fini de l’achever.

Enfin, la partie sonore est vraiment à la hauteur. Les musiques sont entrainantes, avec un aspect un peu techno qui va bien avec le rythme de l’aventure. Les doublages, entièrement en français, sont également très convaincants, bénéficiant des voix habituelles de la franchise.


Fiche d’identité du jeu
  Edité parSEGA  Public+7
  Développé parBlind Squirrel Games  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie7 septembre 2021  Testé surXbox Series X
  PlateformesPC, PS4, Xbox One  Temps de jeu5h
Les points positifs
Les points négatifs
• Un gameplay grisant à grande vitesse• …mais qui se gâte dès qu’on ralenti
• Rafraichissement graphique convaincant• Une histoire totalement inintéressante
• Niveaux variés, notamment grâce aux Wisps• Des cinématiques dans leur jus
• Partie sonore à la hauteur
 
Note finale : 12/20
Gameplay : 4/5 | Durée de vie : 3/5 | Histoire/Univers : 1,5/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 3,5/5

Sonic Colours Ultimate est un jeu de plates-formes correct, mais il garde ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de la licence sur les jeux 3D de la licence : la vitesse. Cette dernière procure des sensations géniales quand il s’agit de phases rythmées, mais gâche un peu la précision et la maniabilité du hérisson. La partie technique a reçu un rafraîchissement bienvenu, malgré des cinématiques qui tâchent un peu. Enfin, il est dommage d’avoir une histoire et un univers aussi fade, qui ne pousse pas vraiment à s’investir plus que ça dans cette aventure. Je le conseille tout de même aux fans de la franchise qui vont y trouver leur compte.

Signature Noopinho

  • avis Sonic Colours Ultimate
  • avis Sonic Colours Ultimate
  • avis Sonic Colours Ultimate
  • avis Sonic Colours Ultimate
  • avis Sonic Colours Ultimate
  • avis Sonic Colours Ultimate
  • avis Sonic Colours Ultimate