C.V.Q.A : Remember Me, la route des souvenirs

C.V.Q.A : Remember Me, la route des souvenirs

3 août 2022 0 Par Noopinho
Hello les amis !

On se retrouve aujourd’hui pour nouvel épisode de Ça Quoi Aujourd’hui (CVQA), qui sera dédié à Remember Me.

Ce dernier est sorti en juin 2013 sur PC, PS3 et Xbox 360, et il était développé par Don’t Nod, studio français connu notamment pour Life is Strange par la suite, et édité par Capcom.

Comme d’habitude on je vais évaluer le titre en fonction des critères actuels et non pas avec le contexte de l’époque, c’est bien évidemment le but de cette chronique. Remember Me est-il une petite pépite un peu oubliée de la génération 360/PS3 ? C’est ce que nous allons découvrir.


Souviens toi

Dans Remember Me, nous incarnons une jeune femme qui se prénomme Nilin. Cette dernière est une chasseuse de souvenirs, elle a le pouvoir de modifier les souvenirs des gens, afin notamment de les manipuler à sa guise.

L’histoire se déroule dans le futur, en 2084 dans la ville de Paris, ou plutôt à Neo-Paris comme elle se nomme désormais. Dans ce monde, les souvenirs sont devenus l’une des principale monnaie marchande des humains, il se battent pour en consommer, cela peut engendre de la folie et beaucoup de misères chez les habitants.

L’histoire est intéressante de bout en bout et nous fait nous questionner sur la légitimité de nos actions.

Au début de l’aventure, Nilin se fait voler ses souvenirs, notre but sera donc de lever le voile sur son passé, mais également sur son présent. Car notre héroïne est en fait une esoristes, c’est-à-dire une terroriste qui se bat pour que le marchande et l’exploitation des souvenirs ne fassent plus parti des pratiques de ce monde.

L’histoire est intéressante de bout en bout, avec plusieurs rebondissements. De plus, elle adopte des sujets par forcément simple, et plus d’une fois nous allons nous questionner pour savoir si les actions que nous menons sont vraiment justes, et si les sacrifices humains et matériels que nous faisons en valent la peine.

On ressent bien la patte Don’t Nod dans Remember Me avec cette qualité d’écriture, à la fois avec des personnages intéressants, une intrigue passionnante et un univers cohérent. Ils vont rééditer ces qualités sur leurs titres suivants comme Life is Strange ou encore Vampyr.

avis Remember Me

J’ai le combo dans la peau

Maintenant que nous avons parlé de l’histoire, qu’est-ce qu’on peut bien faire dans Remember Me ? Le jeu est de type linéaire, on parcourt des niveaux très peu ouverts, dans lesquels il faudra explorer, résoudre quelques énigmes et casser quelques figures.

En parlant de casser des figures, j’ai trouvé les mécaniques du titre un poil nébuleuse au tout début, il m’a fallu un petit temps d’adaptation. Pourtant le système est très bon, Nilin peut passer de l’un à l’autre de ses adversaires en pressant simplement les touches d’attaques, il faudra également penser à esquiver. Le système de combat ressemble grandement à ce que l’on pouvait retrouver dans les séries des Batman Arkham par exemple.

Mais ce qui fait la particularité des affrontements, ce sont les pressens. Il s’agit de combo que nous devons assener à nos adversaires, et que nous pouvons personnaliser via le menu des combos. Si nos coups s’enchaîne parfaitement, ils permettront à la fois d’infliger des dégâts, de se soigner et de recharger notre barre de coups spéciaux.

Une fois ces mécaniques assimilés, Remember Me devient presque une danse dans laquelle on doit penser à l’enchainement le plus judicieux possible, entre faire des dégâts ou se soigner par exemple. La mécanique est tellement maline que certains adversaires vont presque finir par devenir des sacs à combos, servant à recharger ce qu’il faut pour s’attaquer aux ennemis plus coriaces du lot, une vraie bonne idée !

Les combats de Remember Me sont une danse dans laquelle on doit réfléchir à l’enchainement de coups le plus judicieux possible.

La petite ombre au tableau, ce serait la caméra qui parfois à la fâcheuse tendance à venir s’encastrer dans le mur. On se retrouve parfois à se faire enchaîner par nos adversaires sans pouvoir riposter, ce qui est assez frustrant.

Outre les combats, nous aurons également le droit à des phases de plateformes pour varier un peu, mais ces dernières sont peu intéressantes. Le ressenti des déplacements de Nilin sont un peu trop assistés et je n’ai pas pris beaucoup de plaisir sur ces phases. De plus, j’ai trouvé le personnage un peu lourd, même durant les phases d’exploration.

Nous aurons également le droit à quelques énigmes, si elles sont peu nombreuses et pas très compliquées elles n’en restent pas moins intéressantes et bien pensées, avec notamment des devinettes bien senties.

Enfin, quelques phases nous feront utiliser le pouvoir principale de Nilin, celui de modifier les souvenirs des gens. Ces moments sont vraiment très intéressants, mais malheureusement pas assez nombreux. Il sera question de pouvoir modifier quelques éléments des souvenirs de quelqu’un, pour qu’il croit réellement que les choses se sont passées comme vous le désirez. Je pense d’ailleurs que cette mécanique a inspiré les développeurs, car dans Life is Strange, bien que nous ne puissions pas modifier des souvenirs, on peut faire des retours en arrière pour modifier des évènements, un peu comme durant ces phases.

avis Remember Me

ICI c’est Neo-Paris

Avant de parler de technique, parlons de la durée de vie. J’ai mis 10 heures pour voir le bout de l’aventure, ce que je trouve plutôt bien dosé, j’ai eu l’impression d’avoir fait le tour de ce que pouvez me proposer le jeu, en faire plus aurez pu être contre-productif je pense.

Concernant les graphismes, je trouve cela très correct aujourd’hui encore, même si bien évidemment on est loin des standards actuels. Ce qui aide à maintenir le jeu dans une certaine beauté, c’est surtout sa direction artistique. Pouvoir visiter ce Paris avec ces monuments dans un univers totalement différent est très agréable, et on ressent une vraie cohérence dans tout l’ensemble du jeu.

La direction artistique du jeu est superbe, parcourir ce Paris très différent de celui qu’on connaît est particulièrement satisfaisant.

En revanche, j’ai pu noter quelques petits bugs de textures, et surtout des saccades durant certains passages du jeu. Rien qui n’empêche de profiter du jeu, mais c’est à noter tout de même.

Enfin, parlons un peu de la partie sonore qui est vraiment de très bonne qualité. Tout d’abord le jeu est entièrement doublé en français, et surtout avec des doubleurs qui effectuent bien le travail et donne de la crédibilité à l’histoire. Mention spéciale à Jessica Monceau (notamment connu pour le doublage de Rey dans Star Wars) qui fait du superbe travail pour incarner Nilin.

Les musiques ne sont pas non plus en reste avec des thèmes qui fonctionnent parfaitement, et une ambiance qui demeurent à la fois futuriste et pesante du début à la fin de l’aventure

avis Remember Me

Fiche d’identité du jeu
  Edité parCapcom  Public+16
  Développé parDon’t Nod  Fourni par l’éditeurNon
  Date de sortie6 juin 2013  Testé surXbox 360
  PlateformesPC, PS3 et Xbox 360  Temps de jeu10h
 
Les points positifs
Les points négatifs
• Un système de combat vraiment bien pensé• Des phases de plateformes peu intéressantes
• La manipulation des souvenirs, une très bonne idée• … mais pas assez exploitée
• Une histoire à la hauteur du studio
• Une partie sonore parfaite
• Un univers cohérent et prenant
Note finale : 16/20
Gameplay : 4/5 | Durée de vie : 4/5 | Histoire/Univers : 4,5/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 3,5/5

Remember Me est une expérience intéressante encore aujourd’hui. Le titre de Don’t Nod est à mon goût passé un peu trop inarperçu à sa sortie. En effet, entre un univers vraiment bien travaillé, un système de combats efficace et des phases de manipulation de souvenirs très bien pensées, et bien j’ai passé un super moment sur le jeu. Alors certes il n’est pas parfait, quelques phases auraient pu être améliorées et forcément il a un peu vielli techniquement. Mais si vous le trouvez sur PS3, Xbox 360 ou bien PC, je ne peux que vous conseiller de vous penchez dessus et de vous laissez tenter, vous ne regretterez pas de vous lancer dans l’aventure avec Nilin.

Signature Noopinho