L’avis de Noopinho : Spider-Man Miles Morales, un spin-off génial mais un peu light

L’avis de Noopinho : Spider-Man Miles Morales, un spin-off génial mais un peu light

9 décembre 2020 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour mon premier test sur Playstation 5, avec Spider-Man Miles Morales, le spin-off du super jeu d’Insomniac Games, sorti en 2018 sur Playstation 4. Ce nouvel épisode est arrivé en même temps que la PS5, le 19 novembre dernier, et est également disponible sur PS4.

Ce nouvel opus nous met dans la peau de Miles Morales (comme vous l’aurez compris). Ce dernier est dans sa phase d’apprentissage et commence seulement à s’habituer à ses nouveaux pouvoirs.

Ce spin-off est-il une réussite ? Vaut-il l’investissement ? C’est ce que nous allons découvrir.


Harlem dans la peau

Tout le monde (ou presque) connaît l’histoire de Spider-Man, alias Peter Parker. C’est donc une très bonne idée de centrer un spin-off sur un Tisseur un peu moins connu du grand public : Miles Morales.

Le titre de Insomniac Games prend place quelques mois après les aventures de Peter sur Playstation 4. Pour rappel, j’avais testé le jeu de base à sa sortie, et je vous avais proposé mon avis sur le site.

Miles a perdu son père dans cet opus, et il a par la suite était mordu par une araignée radioactive. Cet incident va faire de lui un second Spider-Man, et Peter Parker va le prendre sous son aile afin de lui apprendre que “de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités”.

L’intrigue de ce spin-off se déroule pendant les fêtes de fin d’année. Miles vient d’emménager à Harlem avec sa mère Rio. Cette dernière va se présenter pour devenir conseillère municipale de la ville de New York, mais de nombreux soucis vont venir bouleverser la tranquillité du quartier et de ses habitants. Comme d’habitude, je n’irais pas plus loin dans le synopsis pour éviter de vous gâcher la surprise.

L’écriture du jeu est de bonne facture.

La plupart des personnages sont très attachants, et on ressent une vraie identité culturelle chez Miles que j’ai trouvé très agréable. Je regrette seulement que le scénario n’apporte pas plus de rebondissements. Il n’y a pas réellement de grandes surprises et le déroulement est assez convenu, alors que Spider-Man (premier du nom) avait réussi à me surprendre dans sa deuxième partie.

Enfin, petit bémol sur la durée de vie puisque le jeu peut se terminer en ligne droite en à peine 7 ou 8 heures. Il m’aura fallu 12 heures pour en voir le bout en prenant mon temps. J’aurais pu le comprendre pour un titre vendu 30 ou 40€, mais ici c’est trop peu pour un jeu vendu au prix fort.

avis Spider-Man Miles Morales

De l’électricité dans l’air

Je ne vais pas faire durer le mystère très longtemps concernant le gameplay de Spider-Man Miles Morales. Si vous avez aimé l’épisode original, alors vous allez adorer. Mais s’il vous a laissé de marbre, alors ce sera la même chose ici.

Comme son prédécesseur, le terrain de jeu est New York, et vous pourrez vous déplacer librement dans toute la ville pour accéder à différentes missions. Vous retrouverez tout d’abord les missions principales, qui sont pour la plupart toutes très intéressantes. Puis vous aurez le droit à des quêtes secondaires, dans lesquelles les habitants de la ville vous demanderont de l’aide sur votre smartphone. Ces quêtes sont assez variées puisqu’elles vont de l’aide à des commerçants dont les boutiques sont attaquées, à la recherche d’un chat disparu. Enfin, vous pourrez vous adonner à des activités un peu plus répétitives, mais nécessaires pour l’amélioration de votre héros. Parmi celles-ci : l’attaque de bases ennemies, ou encore la récupération d’objets disséminés à travers la ville.

Les combats s’inspirent toujours de la série Batman Arkham et sont donc une fois encore très efficaces. Il faudra jouer entre les esquives, les combos et les différents pouvoirs de Miles. La rapidité et l’agilité du Tisseur sont ses plus grandes forces, mais malheureusement il y a peu de réelles nouveautés dans les affrontements. Ce qui différencie principalement notre protagoniste de Peter Parker, c’est qu’il peut utiliser des pouvoirs électriques. Ces derniers sont très utiles à de nombreuses reprises durant l’aventure.

Contrôler Miles qui virevolte entre les buildings est un vrai régal.

L’un des principaux atouts du jeu de base, ce sont bien sûr les déplacements dans la ville. Ici encore c’est une réussite. Contrôler Miles qui virevolte entre les buildings est un vrai régal. C’est d’ailleurs l’un des rares jeux où je ne me sers pas du déplacement rapide tellement se mouvoir est agréable.

Enfin, vous pourrez évidemment déverrouiller de nouveaux gadgets et compétences pour le Tisseur au fur et à mesure de votre aventure. De nombreux costumes sont également de la partie, et je les ai trouvés particulièrement réussis. Gros coup de cœur d’ailleurs pour celui issu du film d’animation Spider-Man Into The Spider-Verse.


Next-gen ou pas ?

Spider-Man Miles Morales est le premier jeu que je teste sur Playstation 5. J’étais donc en droit d’attendre des graphismes à la hauteur de la machine. Alors, le jeu est-il propre ? Et bien oui, totalement.

L’épisode PS4 s’en sortait déjà honorablement, mais ce Miles Morales est encore plus joli que son prédécesseur. Les textures sont très fines et bourrées de détails. Mention spéciale également pour les effets de lumière et d’explosions qui sont très réussis. Enfin, le gros plus reste l’apport du mode 60 FPS. La fluidité apportée par ce mode est tout simplement géniale, et les déplacements sont encore plus agréables. C’est bien simple, une fois ce mode essayé, il m’était impossible de revenir en arrière.

L’épisode PS4 était déjà beau, Miles Morales sur PS5 l’est encore plus.

Concernant les bugs, j’ai eu la chance de ne pas en rencontrer un seul durant toute mon aventure. Pas la moindre petite chute de framerate non plus, tout était parfaitement fluide et stable. Je suis toutefois obligé de préciser que ce n’est pas le cas pour tous, et que quelques joueurs ont subi des bugs assez pénibles. Des patchs viendront sûrement régler ça par la suite, mais c’est dommage tellement ces problèmes peuvent entacher l’expérience de jeu.

Enfin, parlons de la partie sonore. Les musiques sont parfaitement à la hauteur du rendu, c’est-à-dire qu’elles sont toujours dans le ton. On notera des rythmes et sonorités hip-hop qui collent parfaitement à la culture et au style de Miles Morales. De plus, le jeu bénéficie évidemment d’un doublage intégral en français. Ce dernier est au top, mais j’ai trouvé l’interprétation de Miles un peu surjouée dans certaines situations, voire à la limite de l’agaçant. C’est un peu dommage quand on compare avec l’excellent Donald Reignoux qui double Peter Parker.

avis Spider-Man Miles Morales

Fiche d’identité du jeu
  Edité parPlaystation Studios  Public+16
  Développé parInsomniac Games  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie19 novembre 2020  Testé surPlaystation 5
  PlateformesPS4, PS5  Durée de vie10h
 
Les points positifs
Les points négatifs
• Narration agréable• Peu de nouveautés dans le gameplay
• Technique à la hauteur des attentes• Un peu cher pour la durée de vie
• Des déplacements toujours aussi efficaces
• Miles Morales, un personnage attachant
• Partie sonore au top
 
Note finale : 15,5/20
Durée de vie : 3/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 4,5/5 | Gameplay : 4/5 | Histoire/Univers : 4/5
 

Oui, Spider-Man Miles Morales est un très bon spin-off, c’est même un jeu particulièrement génial. Si vous avez aimé l’épisode original sur Playstation 4, je ne peux que vous inviter à essayer celui-ci, car vous risquez de l’adorer également. Mon problème, c’est que le titre a finalement peu évolué par rapport au jeu de base, et sa durée de vie est assez courte pour un titre pourtant proposé au prix fort. Si vous n’êtes pas un fan inconditionnel, je vous invite à patienter encore un peu, car à 30 ou 40€ son tarif sera bien plus raisonnable.

  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales
  • avis Spider-Man Miles Morales