Le mini-avis de Noopinho : Donut County, trou simulator

Le mini-avis de Noopinho : Donut County, trou simulator

20 février 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour un mini-avis qui n’était pas du tout prévu à la base, on va parler de Donut County.

Ce titre est développé par un créateur indépendant Ben Esposito, qui nous propose une aventure totalement loufoque, mais pas dénuée de qualités.

Sa création est-elle simplement un passe-temps agréable, ou une vraie proposition intéressante ? C’est ce que nous allons découvrir !


BK le roi du donut

Avant de rentrer dans le vif du sujet, vous devez vous demander, comment j’ai pu me retrouver à lancer Donut County ? Tout d’abord, grâce au Xbox Game Pass, qui comme bien souvent propose des jeux indépendants vraiment intéressant que je n’aurais jamais pris le temps de faire sans lui. Ensuite, j’avais déjà entendu parler du jeu, et son concept m’avais intéressé.

Le concept, je vous l’exposerais tout à l’heure, avant cela parlons un peu de l’histoire, car oui il y en a une. Nous incarnons BK, un raton-laveur propriétaire d’un magasin de donut. Ce dernier travaille avec Mira, une jeune fille avec lequel il est très ami.

Le problème de BK, c’est qu’au lieu de livrer des donuts comme il devrait le faire, ce sont des trous qu’il apporte à ses clients. Ces derniers vont avoir des conséquences dramatiques en aspirant la majeure partie de Donut County et ses habitants.

Le jeu m’a fait rire à plusieurs reprises.

Alors oui, le scénario n’a rien de très travaillé, mais j’ai tout de même passé un très bon moment à suivre cette histoire totalement déjantée. De nombreuses blagues et autres situations cocasses sont disséminées dans l’aventure, ce qui m’a fait rire à plusieurs reprises. De plus, BK et Mira ont un vrai côté attachant malgré leur profonde imbécilité.

Côté durée de vie, ne vous attendez à rien d’exceptionnel. Il faut comptez à peu près deux heures pour voir le bout de l’aventure, après il faut relativiser car le jeu n’est vendu que 13€, mais cela reste peu. Il est bon de noter également que le 1000 G (ou trophée platine pour les joueurs Playstation) est assez simple à atteindre, une bonne nouvelle pour les chasseurs de trophées.

avis Donut County

Petit trou deviendra grand

Mais alors, en quoi consiste le gameplay de Donut County ? Et bien comme je le disais, au lieu de livrer des Donuts, BK livre des trous, et c’est précisément ces derniers que vous allez diriger. L’objectif de base est simple, vous arrivez dans un niveau avec un trou tout petit, et votre objectif sera d’avaler le plus d’objets possibles afin de le faire grandir et aspirer l’intégralité des éléments du niveau.

Aspirer l’intégralité des éléments du niveau dans le trou procure une certaine satisfaction.

Le titre est découpé en plusieurs niveaux, chacun représentant la « livraison » d’un trou à un habitant de la ville. Ce découpage permet une certaine variété dans les environnements, mais également dans les situations. En effet il faudra parfois se creuser (légèrement) la tête pour réussir un passage, comme par exemple aspirer du feu pour faire du pop-corn avec du maïs, et ainsi agrandir son trou.

Je trouve qu’en deux heures, le jeu arrive quand même à se renouveler et ne s’essouffle pas. Il y a comme une certaine satisfaction à tout aspirer dans ce trou, c’est vraiment particulier comme gameplay, mais ça fonctionne très bien. Mention spéciale d’ailleurs pour le dernier niveau qui est assez différent et inattendu au passage.


Un, deux, trou

Le point sur la technique du titre sera assez rapide, la direction artistique du jeu fait que le titre est vraiment très propre. Je trouve le design global du jeu vraiment très joli, que ce soit dans le style des personnages et dans celui des décors.

La physique du jeu est assez importante, et elle fonctionne parfaitement. On ressent bien les différences des poids et de formes des objets à avaler. Je toutefois noté une mauvaise gestion de la profondeur par moment. En effet, nous aurons des objets à propulser, et il n’est pas toujours aisé de savoir si nous sommes bien placés pour envoyer nos projectiles.

Le design global du jeu est vraiment très réussi.

Enfin concernant la partie sonore, le jeu fait le strict minimum mais le fait bien. Les musiques et bruitages sont plaisants et en accord avec le jeu. Il ne possède pas de doublage mais ce qui est tout à fait logique pour un jeu de cette envergure. Enfin, je tiens à signaler le sous-titrage en français qui est bien présent et en plus de bonne qualité.

avis Donut County

Fiche d’identité du jeu
  Edité parAnnapurna Interactive  Public+3
  Développé parBen Esposito  Fourni par l’éditeurNon
  Date de sortie31 juillet 2018  Testé surXbox Series X
  PlateformesPC, PS4, Smartphones, Switch, Xbox One  Temps de jeu2h
Les points positifs
Les points négatifs
• Concept drôle et amusant• Un peu court tout de même
• Histoire loufoque et personnages attachants• Gestion de la profondeur parfois confuse
• De nouvelles mécaniques à chaque niveau
• Univers joli et coloré
 
Note finale : 14,5/20
Gameplay : 4/5 | Durée de vie : 2,5/5 | Histoire/Univers : 4/5 | Technique : 4/5

Donut County est une vraie bonne surprise. Je ne m’attendais à pas grand-chose en le lançant, finalement j’ai découvert un jeu indépendant au concept amusant, à l’univers loufoque et attachant. Je regrette seulement son effet de profondeur un poil hasardeux lors de certains passages, et sa durée de vie un peu faiblarde (même pour 13€). Si vous avez le Game Pass, ou si vous le trouvez en promotion, je ne peux que vous conseiller de l’essayer, car l’expérience a beau être courte, elle est plus qu’agréable et satisfaisante.

Signature Noopinho
  • avis Donut County
  • avis Donut County
  • avis Donut County
  • avis Donut County
  • avis Donut County
  • avis Donut County
  • avis Donut County
  • avis Donut County