L’avis de Noopinho : The Medium, intriguant mais imparfait

L’avis de Noopinho : The Medium, intriguant mais imparfait

2 février 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

Aujourd’hui je vous donne mon avis sur le nouveau titre du studio Bloober Team, The Medium. Cela fait déjà quelques semaines que je parle du jeu sur le site, car son ambiance et ses mécaniques de gameplay m’intriguaient beaucoup.

Il est sorti le 28 janvier dernier sur PC, et en exclusivité console sur Xbox Series X|S, c’est d’ailleurs pour ça que le titre suscite autant d’attentes.

Mais alors, est-il réellement un porte étendard de la nouvelle machine de Microsoft ? Seulement un jeu correct ? Ou une cruelle déception ? C’est ce que nous allons découvrir !


Niwa ou Niwa pas ?

Comme d’habitude, je vais commencer mon test en vous situant l’action et le contexte. Nous incarnons une femme, qui se prénomme Marianne et qui est médium (jusqu’ici tout va bien). Cette dernière a été recueilli par Jack, un propriétaire d’une morgue. Autant vous dire que les pouvoirs de notre héroïne qui peut communiquer avec les morts, était plus qu’adéquat.

L’aventure débute avec les funérailles de Jack, en effet celui-ci vient de décéder. Marianne va donc l’aider à passer de “l’autre côté » et c’est comme ça que nous allons en apprendre un peu plus sur ses pouvoirs. Mais le principal élément perturbateur va être un coup de téléphone d’un certain Thomas, qui a l’air de bien connaître notre jeune femme. Ce dernier lui demande de venir le rejoindre en urgence à Niwa, un ancien camp de vacances, désormais abandonné.

La narration de The Medium est vraiment bien ficelée, le jeu propose d’ailleurs plus une histoire se rapprochant du thriller fantastique que de l’horreur pure. Quelques scènes sanglantes et autres jump-scares seront évidemment de la partie, mais cela reste très supportable. Je suis en général très peureux sur ce genre de titre, et j’ai trouvé que le dosage était parfait pour moi dans The Medium.

Concernant le scénario, je le trouve particulièrement bien écrit, avec des révélations et des passages vraiment très plaisants à découvrir.

Le tout met en revanche un peu de temps à se mettre en place, et les deux premières heures de jeu seront peut-être un peu molles pour certains.

J’ai trouvé la plupart des personnages (ou esprits) rencontrés plutôt charismatiques. Je trouve également que Marianne est un personnage attachant et toutes les découvertes que nous allons faire sur elle au cours de notre aventure sont vraiment passionnantes.

Malheureusement, l’aventure est un peu courte, il faut compter approximativement 8 heures pour en voir le bout. Alors certes, les jeux du genre ne sont pas très longs également, mais ça reste peu pour un titre vendu 50€, surtout que la rejouabilité est inexistante.

avis The Medium

Deux mondes valent mieux qu’un seul ?

Avant de lancer The Medium, je m’attendais à un titre tirant vraiment sur le genre survival-horror, mais finalement, il n’est pas tout à fait cela. Comme je le disais un peu plus haut, il tire plutôt sur le côté thriller dans sa construction. Il y a bien quelques éléments qui rappellent des productions iconiques, mais dans l’ensemble, le jeu fait surtout part belle à la narration et l’exploration.

La principale innovation de gameplay vantée par les développeurs, c’est le fait de pouvoir afficher deux mondes en parallèles, le monde réel, et celui des esprits, grâce aux pouvoirs de Marianne. La plupart du temps, je trouve que l’idée est très bien exploitée. Elle sert parfois à résoudre des puzzles, et d’autres fois elle va servir la narration, car Marianne peut voir et parler avec les esprits présents dans l’autre monde. Le petit bémol que je mettrais à cette mécanique, c’est qu’elle est très linéaire, vous ne pourrez pas (ou rarement grâce à des miroirs) choisir le moment où vous passez d’un monde à l’autre.

La mécanique des deux mondes fonctionne bien la plupart du temps.

Du coup, les quelques énigmes qui auraient pu être un peu plus complexe en laissant plus de liberté au joueur, se retrouvent assez vite résolu car nous sommes constamment pris par la main. Attention, cela ne les empêche pas d’être réussies.

Concernant les autres mécaniques, si vous vous attendez à de l’action se rapprochant par exemple des derniers volets de Resident Evil, vous pouvez tout de suite passer votre chemin. Le rythme est lent, mais c’est totalement volontaire, il faudra prendre le temps d’explorer, d’analyser les objets, et votre environnement pour comprendre tous les secrets que renferment Niwa.

Le titre propose d’ailleurs quelques scènes un peu plus orientés actions, et ce n’est pas forcément une réussite. Marianne va se faire poursuivre par une créature à plusieurs reprises (rappelant quelque peu le Nemesis d’ailleurs), et les lacunes principales vont tout de suite sauter aux yeux, notre héroïne se déplace aussi gracieusement qu’un camion benne. Le personnage est lourd et la maniabilité n’est pas optimale, il n’est déjà pas forcément évident de se positionner sur un objet à analyser, alors devoir fuir à toutes vitesses est encore moins aisée.

Un autre choix des développeurs aurait pu faire débat, mais personnellement ce choix m’a totalement convaincu, c’est concernant les caméras. Exit la caméra à déplacer nous même avec le joystick droit, ici nous avons le droit à des caméras fixes, qui vont bouger en fonction de nos déplacements. Une fois encore, cela rappel les premiers épisodes de Resident Evil, Silent Hill et autres. On pourrait croire à un retour en arrière, mais je trouve que les caméras sont très bien utilisées et elles permettent d’avoir une bonne vue d’ensemble des scènes et de profiter de la superbe direction artistique (mais ça on va y revenir juste après).

avis The Medium

Une ambiance fantastique mais une technique décevante

Être le premier jeu exclusif aux Xbox Series X|S était évidemment une lourde responsabilité pour The Medium. Il était forcément attendu sur le plan de la technique, et je suis obligé de constater que le pari n’est qu’à moitié rempli.

Tout d’abord ce qui ne va pas, les textures manquent cruellement de finesse par moment, les animations des personnages sont très rigides et les visages manquent d’expressions. Mais ce n’est pas tout, le titre a la fâcheuse tendance aux bugs, rien qui rendra le jeu injouable, mais des petits soucis de finitions. Comme des ralentissements, des tâches de couleurs qui apparaissent à l’écran, ou encore des textures qui se chargent à retardement.

Attention toutefois, tout n’est pas à jeter, loin de là, et il ne faut pas oublier que le jeu a beau être une exclusivité console Xbox, il ne s’agit que d’un titre à budget AA qui n’est pas soutenu financièrement par Microsoft.

L’ambiance générale du titre est tout simplement excellente.

Concernant ce qui va, je vais vous parler de l’ambiance générale du titre, elle est tout simplement excellente. Déjà comme je le disais, la narration fonctionne bien, mais c’est aussi grâce au gros travail effectué sur la direction artistique. Le titre jongle entre les plans en monde réel et le monde des esprits de façon vraiment très intelligente.

De plus, la bande-son est tout simplement irréprochable, les musiques sont parfaitement en accord avec ce qui se passe, souvent crispantes et parfois totalement mélancoliques. Le doublage est lui en VO, mais d’une grande qualité. Mention spéciale pour Troy Baker qui incarne magnifiquement un ennemi qui fait froid dans le dos.

avis The Medium

Fiche d’identité du jeu
  Edité parBloober Team  Public+18
  Développé parBloober Team  Fourni par l’éditeurNon
  Date de sortie28 janvier 2021  Testé surXbox Series X
  PlateformesPC, Xbox Series X|S  Durée de vie8h30
 
Les points positifs
Les points négatifs
• Mécanique de dualité des mondes réussie• Maniabilité peu évidente
• Histoire intéressante• Durée de vie un peu limite
• Ambiance et D.A au top• Techniquement imparfait
• Bande-son grandiose
• Marianne à la fois intrigante et attachante
 
Note finale : 14/20
Gameplay : 4/5 | Durée de vie : 2,5/5 | Histoire/Univers : 4/5 | Technique : 3,5/5
 

Non, The Medium n’est pas un chef-d’œuvre, et encore moins le nouveau porte-étendard des Xbox Series X|S. Il reste cependant une aventure plaisante et intriguante du début à la fin, malgré quelques lenteurs au démarrage. Mes heures passées en compagnie de Marianne ont été plaisantes, malgré ses déplacements assez pénibles, et la mécanique de dualité des mondes fonctionne très bien. Le titre n’est pas non plus un étalon graphique, mais sa direction artistique et son ambiance rattrapent ses carences. Si vous êtes abonné au Xbox Game Pass, je ne peux que vous inviter à foncer l’essayer, sinon attendez une petite baisse de prix, car le tarif est encore un peu élevé au vu de la courte durée de vie.

Signature Noopinho

  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium
  • avis The Medium