L’avis de Noopinho : The Last of Us Part I, une fois de trop ?

L’avis de Noopinho : The Last of Us Part I, une fois de trop ?

17 septembre 2022 0 Par Noopinho
Hello les amis !

On se trouve aujourd’hui pour parler de The Last of Us Part I, le remake du premier opus de la franchise, sorti initialement le 14 juin 2013 sur Playstation 3.

Cette nouvelle version qui bénéficie bien évidemment d’une nette refonte graphique, est sortie le 2 septembre dernier en exclusivité console sur Playstation 5, et elle arrivera prochainement sur PC.

Le premier The Last of Us est considéré aujourd’hui encore comme un grand classique du jeu vidéo, mais alors est-ce qu’un remake de ce titre, sorti il y a 9 ans seulement est bien judicieux ? C’est ce que nous allons découvrir dans ces prochaines lignes.


Survivre en enfer

Pour commencer, parlons du plus gros point fort de la licence : sa narration. Le jeu se déroule dans un univers contemporain au notre, mais dans lequel une grave épidémie s’est rependue. Cette dernière est en fait une contamination des humains par le champignon cordyceps, un champignon bien réel, mais s’attaque uniquement aux insectes logiquement.

Cette infection créé une sorte d’endoctrinement auprès de l’hôte, qui va alors devenir hors de contrôle et s’attaquer à tout ce qui bouge, afin notamment d’en croquer quelques morceaux. Ce joli contexte, fort accueillant va servir de base à l’histoire de Ellie et de Joel.

Ce dernier est un quarantenaire qui a vécu un drame terrible au tout début de l’épidémie et qui depuis survie comme il peut, le plus souvent en étant dans des trafics pas très net. Concernant Ellie c’est bien différent, cette jeune fille a quelque chose de spéciale (oui même 9 ans après j’essaye de ne pas spoiler) et Joel va être chargé de la protéger.

La relation qui évolue entre Joel et Ellie tout au long de l’aventure est vraiment l’une des forces du titre.

Le début de leur aventure ne sera pas très engageant, mais au fur et à mesure des épreuves, nos protagonistes vont se rapprocher et leur relation va devenir assez proche de ce qu’on pourrait trouver chez un père et sa fille. C’est clairement l’une des plus grandes réussites narratives du titre, le duo principal est vraiment très fort et terriblement bien écrit.

Mais globalement, c’est la narration entière qui fait preuve du même traitement. L’histoire est passionnante du début à la fin et alterne parfaitement entre des moments calmes où l’on peut contempler tous les changements que ce monde implique. Mais aussi des instants bien plus mouvementés où nos héros seront très souvent malmenés.

Ce point était déjà une master class il y a 9 ans, et aujourd’hui encore le titre de Naughty Dog n’a pas pris une ride en ce qui concerne son histoire et la façon de la raconter.

avis The Last of Us Part I

Il a pris du poids Joel non ?

Quand il est sorti en 2013, The Last of Us a réussi à devenir une référence pour de nombreux titres qui lui ont succédé. Il ne révolutionnait rien dans ses mécaniques de jeu, mais le rythme ainsi que la narration on fait de lui une sorte de jeu d’action-aventure saupoudré d’une grosse narration.

Je trouve qu’aujourd’hui en 2022, le gameplay reste efficace et fonctionne plutôt bien. On incarne donc Joel en vue à la troisième personne, et il sera question d’un peu d’exploration, de petites énigmes vraiment simplistes (Joel et ses fameuses échelles…), de phases de tirs et d’infiltration.

La partie infiltration n’est pas une grande réussite je trouve, même si l’intelligence artificielle a été amélioré par rapport au jeu de base, on reste sur quelque chose d’assez simple et de vu et revu. En même temps, la plupart des jeux Playstation Studios sortis après TLOU ont quelque peu copié la recette…

Concernant les gunfight, je les trouve plus viscérales, un peu comme ce qu’on pouvait trouver dans The Last of Us Part II, ce qui est vraiment une bonne chose. Mais j’ai vraiment ce ressenti quand on affronte des humains, un peu moins face aux infectés.

Le gameplay de The Last of Us Part I reste efficace aujourd’hui mais a pris un petit coup de vieux en termes de maniabilité du héros.

Les moments avec ces derniers arrivaient assez facilement à me faire stresser, surtout face aux effroyables clickers et leur bruit toujours aussi distinctif. D’un point de vue de l’ambiance horrifique de certains passages et de montée d’adrénaline, ça fonctionne toujours.

Le petit coup de vieux je trouve qu’il se situe au niveau des déplacements, je n’ai pas souvenir que Joel me paraissait si lourd il y a 9 ans, on a parfois l’impression de déplacer un camion-benne. Mais je pense surtout que c’est le fait d’avoir joué à de nombreux autres jeux depuis.

Enfin, on retrouve bien évidemment toute la partie crafting, et autres bonus cachés à trouver. J’ai toujours trouvé cette partie plutôt intéressante dans TLOU avec une vraie montée en puissance de notre personnage en lui faisant avaler des pilules ou en améliorant ses armes.

avis The Last of Us Part I

Un peu plus qu’un dépoussiérage

Avant d’aborder la technique parlons un peu de la durée de vie du titre. Il vous faudra approximativement 15h pour voir le bout du jeu ainsi que de son DLC inclus qui se nomme Left Behind. Pour ce genre de jeu, je trouve que c’est une durée de vie idéale, mais il ne faut pas oublier que le prix demandé (du moins conseillé, vous le trouverez surement à moins cher) est de 80€ ce qui n’est pas rien.

C’est d’ailleurs l’une des polémiques qui a enflé sur le jeu ces dernières semaines. Est-ce justifiable de vendre un remake d’un jeu qui a 9 ans seulement à ce tarif ? Alors personnellement je comprends, le remake incroyable du premier Mafia par exemple était vendu seulement 40€ à sa sortie. Mais je pense qu’ici ce qui biaise un peu notre jugement, c’est le « remaster » qui était sorti sur Playstation 4. Le fait d’avoir de nouveau une nouvelle version pour PS5 nous fait dire que Sony nous prend pour des vaches à lait… Mais croyez-moi, et on va l’aborder juste après, ce remake est bien plus justifié que le remaster de la PS4.

Tout d’abord, et c’est une constante sur cette nouvelle génération de console, nous avons le choix entre deux modes graphiques, soit résolution en 4K et 30 images par seconde, ou bien performance pour une résolution dynamique et 60 images par seconde.

Le jeu est vraiment sublime, l’un des plus beau de ces dernières années.

D’un point de vue technique pure, il n’y a vraiment rien à redire, le jeu est vraiment sublime, l’un des plus beau de ces dernières années. Une fois de plus Naughty Dog place la barre très haute avec un sens du détail assez incroyable.

Et ce n’est pas qu’une question de graphismes, mais également de direction artistique. Le travail effectué sur le design des lieux est fantastique, on peut ressentir les histoires et diverses mésaventures que cachent les bâtiments, appartements, etc. que l’on visite. Les décors crées par les équipes de Naughty Dog ont une âme et cela se ressent.

Enfin, que dire de la partie sonore. C’était déjà un sans-faute à l’époque et cela n’a pas vieilli aujourd’hui. Le doublage en français est vraiment parfait, et les thèmes musicaux du jeu sont vraiment des petites merveilles. Rien à redire également sur le sound design qui respire le soin du détail des développeurs.

avis The Last of Us Part I

Fiche d’identité du jeu
  Edité parSony Interactive Entertainment  Public+18
  Développé parNaughty Dog  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie2 septembre 2022  Testé surPlaystation 5
  PlateformesPS5  Temps de jeu6h
Les points positifs
Les points négatifs
• Des graphismes à la hauteur de l’appellation de remake• Cela reste cher pour un remake (surtout si vous avez déjà fait le jeu)
• Une histoire qui fait toujours mouche 9 ans après• Les déplacements de Joel ont pris un petit coup de vieux
• Des gunfights qui ont un peu plus de punch qu’auparavant
• Une partie sonore qui n’a pas pris une ride
• Une ambiance stressante par moment qui fonctionne toujours
• Une aventure parfaitement rythmée du début à la fin
 
Note finale : 17/20
Gameplay : 3,5/5 | Durée de vie : 3,5/5 | Histoire/Univers : 5/5 | Direction artistique/Graphismes/Ambiance sonore : 5/5

Il est difficile de nier qu’aujourd’hui encore, The Last of Us Part I est un titre iconique. Cette nouvelle version fait honneur à l’appellation « remake » grâce à des graphismes vraiment splendides. Je peux comprendre la réticence pour quelqu’un qui a déjà fait le titre de payer 80€ pour revivre la même expérience. Car oui, d’un point de vue du gameplay le jeu n’a pas beaucoup évolué, et je trouve même qu’avec les années, les déplacements ont pris en lourdeur. Il n’en reste pas moins une épopée extraordinaire, avec des moments marquants et je ne peux que conseiller à ceux qui n’ont jamais posé les mains sur le titre de le parcourir dès que possible dans sa meilleure des versions, celle-ci.

Signature Noopinho

  • avis The Last of Us Part I
  • avis The Last of Us Part I
  • avis The Last of Us Part I
  • avis The Last of Us Part I
  • avis The Last of Us Part I