L’avis de Noopinho : Little Town Hero, un JRPG stratégique qui manque d’ambition

L’avis de Noopinho : Little Town Hero, un JRPG stratégique qui manque d’ambition

29 juillet 2020 0 Par Noopinho
avis Little Towh Hero
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour mon premier test post-vacances. On va parler d’un jeu tout mignon qui se nomme Little Town Hero.

Le titre est un JRPG tactique au tour par tour développé par le prestigieux studio Game Freak, très connu pour son travail sur la licence Pokémon.

Ces célèbres développeurs ont-ils réussi à se détacher de la licence de Nintendo pour nous proposer une nouvelle ip réussie ? C’est ce que nous allons découvrir.

 
 

Little Town, Little Hero

 

Le titre nous met dans la peau de Axe, un jeune garçon qui vit dans un petit village en compagnie de sa mère et de ses amis.

La tranquillité de cette petite bourgade va être perturbée par l’apparition de monstres, et notre protagoniste va décider de tout mettre en œuvre pour devenir le protecteur de ses concitoyens, et découvrir d’où viennent ses ennemis.

L’histoire de Little Town Hero est assez bateau et n’offre pas de rebondissements exceptionnels, mais elle a toutefois le mérite de plutôt bien fonctionner.

On s’attache assez facilement à son univers et à ses personnages.

Malheureusement l’immersion est un peu cassée par des PNJS qui se ressemblent tous. Heureusement certains sortent un peu du lot. On notera par exemple l’insupportable Mattock, qui ne manquera pas de nous rappeler notre rival dans Pokémon, ou encore notre ami de toujours Nelz.

L’écriture du titre est assez simpliste et enfantine. On ne se passionnera d’ailleurs pas beaucoup pour les quêtes secondaires qui apportent au final très peu d’intérêt à l’aventure. Concernant la durée de vie, c’est assez court pour un JRPG, mais suffisant pour ce que le titre propose. En effet, comptez entre 10 et 15 heures de jeu pour en voir la fin.

Le nom du héros est personnalisable.
 
 

J’ai une idée !

 

Maintenant que nous avons parlé de l’histoire du jeu et de son univers, abordons son gameplay. Il s’agit d’un JRPG au tour par tour en 3D, dans lequel nous alternons entre phases d’exploration, de dialogues, et de combats.

La carte du jeu étant assez petite, on a vite l’impression de tourner en rond dans notre village. De plus, le jeu est assez bavard, il ne faudra donc pas avoir trop peur des lignes de dialogue.

Le plus intéressant reste les combats. Les mécaniques ne sont pas forcément très simples à comprendre au départ, mais une fois acquises, les affrontements deviennent intéressants.

Notre personnage possède une barre de vie matérialisée par 3 cœurs. Notre adversaire dispose également de cette même barre, et notre objectif sera d’attaquer ses cœurs afin de remporter le combat.

Et pour ce faire, Axe utilise des  » ideas « . C’est le nom donné aux attaques de notre héros. Il en existe 3 types : offensive, défensive, et magique. Chacune possède des points d’attaque et des points de défense. En face, notre adversaire attaque également avec ses propres ideas. Afin de pouvoir attaquer les cœurs des monstres, il faudra casser chacune de ses ideas en combinant intelligemment nos compétences.

Le principe du titre n’est pas très simple à expliquer à l’écrit, mais le tuto est plutôt bien fichu et permet une prise en main accessible. La dimension tactique du jeu est vraiment intéressante, car chaque ideas ou ennemi possède ses propres spécificités, ce qui assure un renouvellement du gameplay constant.

La dimension tactique des combats est vraiment intéressante.

Une autre mécanique plutôt bien pensée, ce sont les combats qui abordent une certaine dimension de jeu de plateau. En effet, à la fin de chaque tour, il faudra lancer un dé pour faire déplacer notre personnage. La case sur laquelle il tombera pourra lui conférer divers bonus, ou aide de la part de ses amis. Cela permettra à Axe de se sortir du pétrin plus d’une fois.

Mais pour accéder à ces combats, il se trouve que le titre est un peu trop aléatoire. En effet, il faudra simplement enchaîner des dialogues pour déverrouiller le combat suivant. Mais ne vous attendez pas à des rencontres aléatoires comme on peut le voir dans d’autres licences. Les chapitres sont d’ailleurs un peu trop redondants à cause de ça. On discute, puis on affronte un PNJ divers (assez souvent son ami Mattock), puis on finit par un boss (les combats les plus intéressants).

Au cours de votre aventure, vous pourrez améliorer les ideas de votre héros grâce aux points eurekas. Vous en gagnerez après chaque victoire, mais également en cas de défaite (bien pratique pour repartir au combat en étant mieux armé). Ce système est efficace, mais il manque un peu de profondeur à mon goût. Il n’aurait pas été de trop de proposer un système de loot avec des objets utilisables, ou au moins un système d’équipement à améliorer sur notre personnage.

Le système de combat est touffu mais fonctionne bien.
 
 

Mignon mais un peu vide

 

L’une des premières impressions qui se dégagent quand on joue à Little Town Hero, c’est que le titre est coloré et très mignon. La direction artistique est globalement réussie, que ce soit le design du village, de ses habitants, mais aussi des monstres. Malheureusement, on ressent assez vite une sensation de vide, amplifiée par des PNJ qui se ressemblent beaucoup, et des décors au final très peu remplis.

On notera également un certain manque de variété dans les paysages, puisque l’intégralité de notre aventure se passe dans notre petit village.

Le titre est coloré et très mignon.

Concernant la technique en elle-même, je n’ai pas eu de reproche à faire. Les textures sont plutôt fines, les effets durant les combats (bien que peu nombreux) sont très jolis également.

Enfin, parlons un peu de la partie audio. Les compositions sont de qualité, et je trouve qu’elles restent même un peu en tête. Malgré tout, elles sont peu nombreuses et peuvent vite devenir lassantes. Un dernier point négatif qui pourra en freiner plus d’un : le jeu ne dispose pas de sous-titres français, mais intégralement anglais. Si cela peut vous rassurer un peu, le niveau requis pour comprendre n’est pas très élevé, mais je peux concevoir tout de même que ce soit un frein pour certains.

Les effets de lumière sont plutôt réussis.
 
 
Fiche d’identité du jeu
Edité par Nis America Public +7
Développé par Game Freak Fourni par l’éditeur Oui
Date de sortie 26 juin 2020 Testé sur PS4
Plateformes PC, PS4, Switch, Xbox One Temps de jeu 14h
Les points positifs Les points négatifs
• Système de combat tactique très agréable • Pas de sous-titres français
• Univers mignon et coloré • Monde un peu vide
• Histoire convenue mais qui se laisse suivre • Quelques manques dans les mécaniques de rpg
• Bande-son entraînante • … mais répétitive
Note finale : 13/20
Durée de vie : 4/5 – D.A./Graphisme/Ambiance sonore : 3/5 – Gameplay : 3/5 – Univers/Histoire : 3/5
 

Little Town Hero aurait pu être un très bon JRPG, notamment grâce à son système de combat vraiment très intéressant, et à son univers très mignon. Malheureusement le jeu est un peu vide et manque clairement d’ambition dans ses à-côtés. De plus, l’absence totale de sous-titres français sera préjudiciable pour un grand nombre de joueurs. Il n’en reste pas moins une aventure agréable que l’on appréciera pour l’aspect tactique de ses affrontements.