L’avis de Cathie & Noopinho : Battletoads, le grand fourre-tout hilarant

L’avis de Cathie & Noopinho : Battletoads, le grand fourre-tout hilarant

31 août 2020 2 Par Noopinho
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau test en duo avec Cathie. On va parler du reboot d’une célèbre franchise : Battletoads.

Ce nouvel opus est sorti le 20 août dernier sur PC et Xbox One, et il est développé par Dlala Studios, conjointement avec Rare.

Les crapauds les plus célèbres du jeu vidéo sont-ils toujours dans le vent ? C’est ce que nous allons découvrir.

 
 

Trois crapauds sont dans un vaisseau…

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, situons un peu le contexte de la franchise Battletoads. Le premier titre est sorti sur NES en 1991, et a été créé par le célèbre studio Rare à qui l’on doit notamment Donkey Kong Country, Banjo-Kazooie, et plus récemment Sea Of Thieves.

Je dois vous avouer que je n’ai jamais eu l’occasion de tester un opus de la série, dont le dernier épisode remonte à 1993 quand même. Moi non plus, et pour ma part je ne connaissais pas du tout la licence, même pas de nom.

Nous avons donc découvert tous les deux l’univers des crapauds, et autant vous dire que nous avons bien ri. L’histoire débute avec nos trois héros qui, comme d’habitude, sont en train de sauver la galaxie. Ces derniers vont se rendre compte qu’ils sont piégés dans un simulateur depuis 26 ans et que, dans le monde réel, ils ne sont en fait personne. C’est là que le scénario se met en route : nos trois protagonistes du nom de Rash, Pimple et Zitz, vont tout d’abord chercher un travail honnête, avant de se rendre compte que non, ce qu’ils veulent c’est être célèbres et sauver des gens.

Au programme : des dialogues et des scènes toujours plus loufoques et cocasses.

Le titre nous propose des dialogues et cinématiques entre chaque niveau de jeu, et je ne peux que vous inviter à suivre tout cela. On retrouve comme un petit goût de Rick & Morty dans l’humour (en un peu moins trash évidemment).

Ne vous attendez pas à un scénario exceptionnel avec de multiples rebondissements, mais l’histoire est tellement déjantée que l’on prend vraiment plaisir à suivre les aventures de nos trois frères crapauds.

 
 

Un genre c’est bien, plusieurs c’est mieux

 

Maintenant que nous avons fait un point sur l’univers et l’histoire de Battletoads, parlons de son gameplay et de ses mécaniques de jeu. Avant de le lancer, je m’attendais à un simple beat them all dans lequel il faudrait taper sur tout ce qui bouge. En effet, il y a des phases qui ressemblent typiquement à cela. On incarne un crapaud chacun et on massacre les adversaires tout en avançant vers la droite de l’écran. Ces phases sont assez classiques mais fonctionnent plutôt bien. On peut tout de même relever un manque de visibilité lorsque l’écran est trop chargé par les nombreux coups et attaques qui s’enchaînent.

Mais rassurez-vous, Battletoads n’est pas qu’un simple bta, c’est un joyeux fourre-tout où l’on peut s’essayer à pas mal de choses. Le titre propose notamment des phases en motojet où il faut esquiver divers obstacles pour arriver au bout du niveau, ainsi que des phases de plate-formes assez minimalistes mais plutôt sympas à parcourir.

Quelques mini-jeux ponctuent également l’aventure, mais je suis un peu plus sur la réserve pour ceux-là. Certains sont plutôt réussis, comme celui où il faut réussir des figures acrobatiques, mais d’autres comme le Crapoulox sont un peu plus durs à comprendre. L’enchaînement de ces activités m’a un peu fait penser à Wario Ware avec ses mini-jeux rapides où l’on doit comprendre le contexte rapidement.

Le titre est bien plus fun à plusieurs.

Le titre est jouable jusqu’à 3 en local. Nous l’avons principalement parcouru à 2 (Triplefien s’est joint à nous le temps d’une partie), et autant vous dire qu’il est bien plus fun à plusieurs. La coopération prend tout son sens dans ce jeu.

Si je devais relever un point un peu négatif sur le jeu, ce serait sa durée de vie. Nous avons vu le générique de fin en à peine 5 heures, tout en prenant le temps d’essayer de récupérer les 5 items disponibles dans certains niveaux. Cela reste tout de même raisonnable pour un jeu à 20€.

 
 

Comme un dessin animé interactif

 

Pour clôturer ce test, abordons maintenant la partie technique de Battletoads. L’une des premières choses qui nous a sauté aux yeux en le lançant, c’est sa direction artistique réussie. Les dessins sont réalisés à la main et vraiment très bien faits : nous nous sommes crus devant un dessin animé tout au long de l’aventure.

Les graphismes en eux-mêmes sont vraiment très propres, bien aidés par le style graphique choisi il faut l’avouer. Le titre possède une fluidité à toute épreuve, même lorsque l’écran est chargé d’ennemis et d’effets en tout genre. A l’inverse, nous avons rencontré quelques bugs et ralentisemments pendant les cinématiques, contrastant totalement avec les parties de gameplay.

Mention spéciale au design des différents personnages et de l’univers en lui-même que j’ai trouvé vraiment réussis.

Enfin, parlons de la partie sonore du jeu. Les musiques font parfaitement le travail et sont en accord avec l’action, elles sont énergiques et entraînantes. On regrettera néanmoins un doublage non disponible en français, qui permettrait de pouvoir profiter pleinement de toutes les cinématiques. A noter d’ailleurs que (je ne sais pas si le bug a été résolu depuis) les sous-titres ne s’activent pas automatiquement. Pensez donc à bien faire un passage par le menu options avant de lancer votre première partie.

 
 
Fiche d’identité du jeu
Edité par Xbox Games Studio Public +7
Développé par Dlala Studios, Rare Fourni par l’éditeur Oui
Date de sortie 20 août 2020 Testé sur Xbox One X
Plateformes PC, Xbox One Temps de jeu 5h
Les points positifs Les points négatifs
• Hilarant du début à la fin • Quelques soucis de lisibilité
• De la variété dans les phases de jeu • Durée de vie faiblarde
• Direction artistique réussie
• Super fun à plusieurs
Note finale : 14,5/20
Durée de vie : 2,5/5 – D.A./Graphisme/Ambiance sonore : 4/5 – Gameplay : 4/5 – Histoire/Univers : 4/5
 

Nous n’attendions pas grand-chose de Battletoads quand nous l’avons lancer avec Cathie, seulement de pouvoir s’amuser en coop, et c’est tout à fait ce que nous avons trouvé. Il a bien quelques défauts, comme sa durée de vie très faible ou encore son manque de lisibilité sur certaines phases, mais il possède malgré tout des qualités. Nous avons bien rigolé devant les aventures déjantées des trois crapauds, et nous ne nous sommes pas ennuyés grâce à sa grande variété de mécaniques. Battletoads n’est sûrement pas le GOTY de l’année 2020, mais il reste une superbe expérience à partager avec un joueur 2, voir 3, pour seulement 20€ (ou directement si vous êtes abonné au Xbox Game Pass).

  • Battletoads
  • Battletoads
  • Battletoads
  • Battletoads
  • Battletoads
  • Battletoads
  • Battletoads
  • Battletoads