L’avis de Noopinho : Trails Of Cold Steel III

L’avis de Noopinho : Trails Of Cold Steel III

20 janvier 2020 0 Par Noopinho
avis Trails Of Cold Steel III
Hello les amis !
 

On se retrouve aujourd’hui pour une licence assez méconnue en France, mais appréciée par les fans de JRPG : The Legend Of Heroes.

Je vais vous donner mon avis sur le troisième épisode de la saga Trails Of Cold Steel, qui nous met dans la peau de Rean, héros également des précédentes aventures.

Le titre est-il un JRPG de qualité ou bien un énième sans saveur ? C’est ce que nous allons découvrir !

 
 

Back to school

 

Pour être franc avec vous, je ne connaissais pas du tout la licence The Legend Of Heroes avant de m’attaquer à ce Trails Of Cold Steel III.

J’avais peur d’être un peu perdu au départ pour comprendre tous les tenants et aboutissants du titre. Mais les développeurs ont eu la bonne idée d’ajouter une section explicative de l’univers de Trails Of Cold Steel dans le menu principal. Si vous ne connaissez pas la série, ça ne vous empêchera pas de vous poser quelques questions par moment, mais c’est tout de même une très bonne initiative de leur part.

Attardons-nous d’ailleurs un peu sur l’histoire et l’univers du titre. Vous incarnez donc Rean Schwarzer, un jeune soldat qui a à peine 20 ans, et qui est déjà connu pour ses faits d’armes sous le nom du  » chevalier cendré « . Dans ce troisième épisode de la saga, Rean va se retrouver affecté à une école militaire en tant qu’instructeur d’une classe. Cette classe, c’est la classe VII : opérations spéciales.

Les élèves de Rean sont au nombre de trois : Juna, Kurt et Altina. Ce sera à vous de vous occuper au mieux de leur formation et, évidemment, ce sont ces trois personnages qui seront vos compagnons de combat les plus fréquents.

Les différents personnages croisés sont assez attachants. J’avais un peu peur de me retrouver devant un JRPG sans saveur, mais ce n’est pas le cas. Chacun des élèves du campus a son histoire et ses motivations, qu’il sera intéressant de creuser. Car oui, vous pourrez interagir avec vos élèves, mais également avec l’intégralité des personnes composant le campus.

Concernant le monde de Trails Of Cold Steel III, on sent que l’univers est travaillé, avec un lore très interessant. Je vous préviens tout de même, le titre est vraiment très bavard en début de partie, et il se peut que cela vous fasse fuir si vous n’en avez pas l’habitude.

avis Trails Of Cold Steel III
 
 

Simple mais efficace

 

Après avoir fait un petit point sur l’histoire, passons maintenant au gameplay. Le titre alterne entre différentes phases bien distinctes.

Tout d’abord, sachez qu’un peu à la manière de Fire Emblem Three Houses, le jeu suis un calendrier où différents événements se passent à des dates bien précises. Par exemple, la semaine il faudra vous occuper de vos élèves, et le week-end sera l’occasion de passer du temps sur le campus, ou bien encore de participer à des opérations militaires.

Les phases d’exploration et de temps libre sont assez classiques. Vous déambulez dans le campus et dans la ville proche de Leeves, et les habitants et autres élèves du campus peuvent vous solliciter pour accomplir différentes tâches annexes. Cela aura pour conséquence de rallonger une durée de vie déjà énorme. Comptez 60 heures en ligne droite, et une centaine pour parcourir l’intégralité du titre.

On notera d’ailleurs, en activités annexes intéressantes, un jeu de pêche assez classique mais sympathique, et surtout un jeu de cartes reprenant un peu le concept de Heartstone, et qui est un véritable jeu dans le jeu. Si vous vous prenez à essayer de gagner des cartes rares, etc., cela pourrait bien vous occuper également.

Mais passons maintenant à une phase importante : les combats. Je n’ai pas de point de comparaison avec les affrontements des épisodes précédents, mais plutôt avec ceux d’autres JRPG en général. Je peux vous dire tout de suite que Trails Of Cold Steel III se défend très bien par rapport aux autres.

Les combats sont assez tactiques, vous prenez le contrôle de 4 personnes et cela se déroule au tour par tour. Vous pouvez effectuer des attaques directes, des sorts qui sont appelés  » Arts « , ou bien des attaques spéciales, nommées  » Craft « . L’art du combat dans TOCS III, c’est de bien se placer et de toujours garder un œil sur ses points de magie et d’attaques spéciales, afin de les utiliser à bon escient. Le placement est vraiment essentiel, car c’est lui qui vous permettra d’être hors de porté, ou bien d’attaquer une zone bien précise afin de toucher un grand nombre d’ennemis par exemple.

Un autre point important, et me rappelant un peu le système de Xenoblade Chronicles 2, c’est que vous pourrez créer des liens durant les combats entre vos personnages. Ces liens permettront de renforcer les attaques de chacun des combattants. Vous pourrez éventuellement effectuer des coups spéciaux au fur et à mesure que ces liens se renforcent.

Le jeu instaure évidemment un système de niveaux, et il est vraiment très complet dans les possibilités d’évolution de nos personnages. Vous pourrez apprendre de nouveaux coups spéciaux, de nouvelles Arts, mais il faudra également penser à bien équiper vos personnages avec des armes et armures efficaces. Bref, le titre se veut vraiment très intéressant sur ce point, bien qu’assez classique au final.

avis Trails Of Cold Steel III
 
 

Beau à l’extérieur, un peu creux à l’intérieur

 

Passons maintenant sur la technique de Trails Of Cold Steel III. Là, pour le coup, le titre souffre un peu du syndrome d’un grand nombre de JRPG à mon goût. Alors oui, techniquement il est propre, avec des textures qui ne bavent pas, mais l’univers fait un peu vide par rapport à d’autres productions actuelles.

La direction artistique est quant à elle plutôt intéressante, avec notamment des designs de personnages bien sentis, et un bestiaire un peu classique mais très efficace.

Concernant la bande-son, rien d’extraordinaire ni de marquant, mais les compositions accompagnent très bien notre aventure, et le doublage (en anglais ou japonais) fait le travail.

avis Trails Of Cold Steel III
 
 
Fiche d’identité du jeu
Edité par Falcom Public +12
Développé par Falcom Fourni par l’éditeur Oui
Date de sortie 22 octobre 2019 Testé sur PS4
Plateformes PC (mars 2020), PS4, Switch (2020) Temps de jeu 10h
Les points positifs Les points négatifs
• Combats tactiques agréables • Pas simple pour les novices, il faut s’accrocher les premières heures
• Personnages très attachants • Monde un peu vide
• Durée de vie colossale • Trop linéaire
• Entièrement sous-titré en français
• Lore assez poussé
• Techniquement propre
Note finale : 16,5/20
Durée de vie : 5/5 – D.A./Graphisme/Ambiance sonore : 3,5/5 – Gameplay : 4/5 – Univers/Histoire : 4/5
 

Trails Of Cold Steel III est une très belle surprise pour moi. Cela fait quelques temps que j’ai un peu de mal avec les JRPG, alors que c’est un genre que j’adorais quand j’étais gamin. Mais ce TOCS III m’a un peu rappelé pourquoi j’aimais ce genre de jeu : une histoire assez classique mais des personnages très attachants, un système de combats tactiques et très prenants, mais encore la course à l’équipement et à l’upgrade des nos personnages. TOCS III est un vrai bon JRPG, avec quelques défauts comme notamment un univers un peu vide, ou encore une aventure peut-être un peu trop linéaire. Mais croyez-moi, si vous êtes fan du genre, je vous invite à franchir le cap. Par contre, si vous n’aimez pas les titres bavards et les mécaniques de JRPG, je vous conseille d’économiser vos deniers pour un autre titre.