L’avis (Preview) de Noopinho : Roguebook, le pouvoir des cartes

L’avis (Preview) de Noopinho : Roguebook, le pouvoir des cartes

17 février 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

Aujourd’hui nous allons parler d’un genre que je ne connais pas (enfin seulement de loin), le mélange de rogue-like et deck-building.

Avant que l’on me propose de tester ce titre, je n’en avais jamais entendu parler, il s’agit de Roguebook. Il est développé par le studio belge, Abrakam Entertainment, qui a créé en 2017 un autre jeu de cartes : Faeria.

La question de cette preview ne va pas être de vous dire spécialement si le titre est une future référence du genre, mais plutôt de savoir si même un novice comme moi a pu passer un agréable moment sur ces quelques heures de jeux. La réponse dans les prochaines lignes !


Suivez ce chemin

Si comme moi vous ne connaissez pas le genre, vous devez encore vous demandez après cette introduction : « mais en quoi consiste le jeu ? ». Le principe est assez simple à comprendre, vous avez 4 héros que vous pouvez incarner (deux disponibles seulement pour cette preview), et vous êtes lâchez sur une carte générée de façon aléatoirement.

Votre objectif est de réussir à atteindre, et surtout à vaincre le boss du chapitre (j’ai pu en parcourir 3 durant la preview). La carte est décomposée comme une sorte de damier, où vous pouvez déplacer votre héros. Certaines zones sont masquées, et il faudra utiliser des pouvoirs pour révéler les cases, et ainsi avancer, ou trouver différents bonus.

La génération aléatoire rend chaque run très différent.

Jusqu’ici je n’ai pas encore parlé de cartes à jouer, mais c’est normal, je vais y venir juste après. Cette composante de devoir se déplacer sur cette map est vraiment intéressante. On a parfois l’impression de jouer à un jeu de société, et surtout, le fait que tout est généré de façon aléatoire fait que chaque run est bien différent.

avis Roguebook

Il est beau ton deck

Je pense qu’à présent, vous avez compris comment se déplacer, et quel est l’objectif du jeu. Vous devez à présent vous demander comment on affronte nos adversaires. Et bien comme je le disais, il s’agit d’un jeu de cartes à jouer. Vous possédez deux héros, avec des compétences spéciales, certaines permettent de renforcer sa défense, de frapper son adversaire, ou encore d’octroyer différents bonus.

Votre objectif est évidemment de faire tomber les points de vie de vos adversaires à zéro, tout en essayant de protéger les vôtres. Pour cela il faudra réfléchir et jouer judicieusement. Vous avez 3 points de pouvoir à chaque tour, et chaque compétence coûte des points. Vous devrez donc être malin, pour à la fois affaiblir votre adversaire, mais sans trop vous découvrir.

Roguebook a un certain côté addictif vraiment très plaisant.

Rogue-like oblige, vous allez forcément perdre à un moment donné, mais chaque run va vous permettre d’être plus performant lors du prochain. Vous pourrez par exemple récolter des parchemins permettant de déverrouiller de nouvelles compétences pour vos héros, ou encore les faire progresser de niveaux pour récolter de nouvelles cartes plus puissantes qui seront utilisable dès le début de votre prochaine partie.

Roguebook a un certain côté addictif que je trouve très plaisant. Le fameux syndrome du « une dernière partie et j’arrête » est bien présent. Je trouve d’ailleurs les combats assez équilibrés, notamment grâce à une intelligence artificielle qui est assez efficace. De plus, le fait de devoir toujours réfléchir et avoir presque un coup d’avance pour remporter la bataille est vraiment agréable.

avis Roguebook

Cartoon mood

Pour finir cette preview, parlons un peu de la partie technique. J’ai pu tester le jeu sur une version PC (Steam), et je n’ai eu aucun bugs ou problèmes, ce qui est vraiment rassurant pour une démo.

D’un point de vue graphique, j’ai trouvé le jeu vraiment très joli et surtout très mignon. Il me rappelle par moment certains films d’animations, que ce soit dans la direction artistique ou dans le design vraiment très mignon et coloré des personnages.

Un vrai charme se dégage du titre.

Le jeu est très loin d’être une démonstration technique, mais un vrai charme se dégage de lui, même si on peut lui reprocher un air de déjà-vu.

Enfin, parlons de la bande-son qui, sans être exceptionnelle, est parfaitement dans le thème. On retrouve des mélodies rappelant l’héroïc fantasy, et des ballades en accord parfait avec les moments de réflexion que nous demandent les affrontements.

avis Roguebook

Fiche d’identité du jeu
  Edité parNacon  PublicNC
  Développé parAbrakam Entertainment  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie24 juin 2021  Testé surPC
  PlateformesPC  Temps de jeu5h
Les points positifs
Les points négatifs
• Concept prenant et addictif• Manque d’originalité dans la D.A.
• Rejouabilité intéressante• L’aléatoire peut générer de la frustration
• Des combats qui demandent une certaine réflexion
• Technique correcte et mignonne
 
MON AVIS : Prometteur
 

Roguebook est une agréable surprise. Je remercie Nacon de m’avoir permis de le découvrir, car je serais sûrement passé à côté sans eux. Le titre n’est peut-être pas le prochain blockbuster du genre, mais toutes ses mécaniques fonctionnent bien, et les combats sont suffisamment intéressants pour avoir envie d’y revenir. Pour un novice comme moi, c’est une découverte vraiment agréable que je vais suivre avec beaucoup d’attention. Que vous soyez fan ou non, je ne peux que vous conseiller d’au moins essayer si vous en avez l’occasion.

Signature Noopinho