L’avis de Noopinho : Preview The Division 2

avis The Division 2

Hello les amis !

 

On se retrouve aujourd’hui pour la première preview de 2019 avec The Division 2. J’ai pu tester le nouveau titre d’Ubisoft pendant plusieurs heures à l’occasion de la Bêta privée.
 
La sortie du jeu est prévue pour le 15 mars 2019 sur PC, PS4 et Xbox One.
 
Alors, le titre est-il à la hauteur de son aîné qui était, pour le coup, vraiment réussi ? C’est ce qu’on va voir ! 🙂

 

 

Bienvenue à Washington D.C.

 

Je vais débuter cette preview en vous faisant un petit rappel de ce qu’est The Division. Comme je le disais un peu plus haut, il s’agit d’une licence qui appartient à Ubisoft (studio qui a sorti, en mars 2016, le premier titre se déroulant, lui, à New York).
 
Les évènements de The Division 2 se déroule 7 mois après ceux du premier opus. Comme vous l’aurez compris, cette fois-ci le terrain de jeu est la capitale américaine : Washington D.C.
 
Nous incarnons ici un agent de la Division, une unité gouvernementale chargée d’intervenir en cas de catastrophe majeure. Dans cette saga, il s’agit d’une attaque bio-terorriste qui a réussi à faire s’effondrer les Etats-Unis en 5 jours.
 
Nous nous retrouvons donc dans la capitale à devoir aider les survivants, et combattre des factions qui profitent du chaos ambiant pour semer la zizanie.

 
avis The Division 2
 

 

The Division 1.5 ?

 

The Division 2 est un jeu avec des caractéristiques bien à lui. Il s’agit d’un jeu de tir-tactique à la troisième personne, mais prenant beaucoup d’éléments de gameplay au RPG et même au MMORPG.
 
Dans mes sessions de jeu j’ai pu prendre part à plusieurs missions, notamment l’une se déroulant directement à La Maison Blanche. Dans mes sensations de jeu, je n’étais pas perdu du tout, et j’ai même eu beaucoup de mal à distinguer des différences de gameplay avec The Division 1. On sent quelques ajustements certes, mais pas de révolution.
 
Attention, ce n’est pas pour autant que le jeu est mauvais, loin de là. Une fois encore, le titre nous demande de réfléchir à notre approche en adoptant une attitude prudente et en jouant avec les couvertures que le décor nous offre. Le jeu est tout de même loin d’être ennuyeux, car les affrontements sont assez dynamiques.
 
Outre les différentes missions qui ont l’air un peu plus scénarisées et variées que dans le précédent épisode, un élément important reste tout de même toujours présent : le loot.
 
En effet, la course à l’équipement sera l’une de vos motivations premières dans le titre. Comme dans n’importe quel MMORPG, chaque partie de votre tenue, ainsi que vos armes, possèdent des bonus et autres niveaux.
Il est donc très motivant d’enchaîner les missions et les adversaires afin de trouver le meilleur stuff possible.
 
Sachez également qu’il sera possible, dans la version définitive, de faire du PVP (joueur contre joueur) pour gagner de l’équipement, mais je n’ai pas pu essayer cette partie du titre.

 
avis The Division 2
 

 

Une technique propre, mais qui mérite quelques ajustements

 

D’un point de vue technique pure, The Division était déjà une réussite. Le titre, sorti en 2016, a même depuis bénéficié d’un patch 4K sur Xbox One X, et il est d’autant plus resplendissant.
 
Dans The Division 2, nous partons sur les mêmes bases : le jeu est vraiment très beau, avec une belle profondeur de champ et des textures fines. Point de vue doublages et qualité audio, il n’y a pas grand chose à redire : les affrontements sont bien retranscrits, et les voix des personnages tout à fait cohérentes.
 
J’ai tout de même noté quelques petits bugs d’affichage et chutes de framerates, mais rien d’alarmant pour une Bêta.
 
Concernant la ville de Washington, elle est tout comme New York : très bien modélisée, avec ses bâtiments emblématiques et son ambiance apocalyptique que l’on ressent vraiment. J’ai toutefois une petite préférence pour la Grosse Pomme, mais là c’est uniquement une question de goûts.

 
avis The Division 2
 

 

Je n’attendais pas énormément de cette Bêta de The Division 2, et je dois même vous dire que j’avais un peu occulté la sortie du titre qui arrive pourtant très vite. Mais cette Bêta a réussi deux choses : tout d’abord, me rassurer sur les qualités du titre qui sont bien là, mais également me rappeler à quel point j’avais apprécié The Division 1.
Car oui, j’ai rejoué à The Division premier du nom depuis, et force est de constater que la différence entre les deux titres ne saute pas aux yeux. Ce n’est pas pour autant que The Division 2 sera un mauvais jeu, je suis même sûr de passer du bon temps sur le titre. Mais le peu de nouveautés que j’ai vu à l’heure actuelle ne me fera pas acheter le jeu Day One pour le moment…

 
signature noopinho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *