L’avis de Noopinho : Hitman III, quand le meurtre devient un art

L’avis de Noopinho : Hitman III, quand le meurtre devient un art

27 janvier 2021 0 Par Noopinho
Hello les amis !
 

Aujourd’hui je vous parle d’une licence que j’aime beaucoup, avec le test de Hitman 3. Il s’agit du troisième volet depuis le reboot opéré par le studio IO Interactive en 2016.

J’avais d’ailleurs écrit en 2018 un avis sur Hitman 2, que j’avais particulièrement apprécié.

Ce troisième opus est arrivé le 20 janvier dernier sur PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One et Xbox Series X|S. Est-il à la hauteur des précédents ? C’est ce que nous allons découvrir dans ces prochaines lignes.


Je pense que j’ai compris, enfin je crois

J’avais fait un constat sur les deux opus précédents, l’histoire de Hitman n’était clairement pas son point fort. Pour ce troisième volet ce n’est encore pas le cas, mais on sent tout de même qu’un petit effort à été apporté.

La narration progresse surtout entre chaque mission, qui sont au nombre de 6. Ce sont des cinématiques qui vont venir ponctuer l’histoire et faire avancer le récit. Le ton est très sérieux, et sur fond de vengeance, avec quelques retournements de situations.

L’Agent 47 reste toujours aussi charismatique, même sans être très bavard

Je trouve malheureusement que tout n’est pas encore très clair, et la fin est d’ailleurs assez convenue et prévisible.

Cependant, chaque niveau propose son lot de petites histoires, comme notamment dans le deuxième où vous pouvez essayer de résoudre un meurtre pour mieux en commettre un. De plus, j’ai toujours trouvé que l’Agent 47 était très charismatique même sans être très bavard, et ce nouvel opus ne déroge pas à la règle.

Enfin un petit point sur la durée de vie. Il est difficile de la jauger, car Hitman 3 est un véritable bac à sable de l’assassinat. Il y a tellement de possibilités pour arriver à nos fins que chaque niveau peut être rejoué de nombreuses fois. Par contre, si vous voulez finir le titre en accomplissant chaque mission une fois, il vous faudra seulement 7h à peu près pour en voir le bout. Un peu léger pour un titre vendu 60€, surtout que les deux précédents proposaient au moins une dizaine d’heures. Mais il faut relativiser, car comme je le disais, il sera toujours possible de refaire les niveaux pour essayer tous les possibles.

avis Hitman III

Un million de possibilités

La formule des jeux Hitman est connu de la plupart des joueurs, mais pour les rares qui ne connaissent pas, je vais expliquer le concept. On incarne l’Agent 47, un tueur à gages lâché dans un niveau semi-ouvert, qui va devoir tuer sa cible. L’objectif de base est simple, mais ce qui est intéressant c’est tous les moyens possibles pour y parvenir.

Depuis le reboot de la franchise en 2016, un cap avait été franchit en matière de possibilités. Ce troisième volet est dans la continuité de cela. Il ne réinvente pas grand-chose, les nouveautés sont finalement peu nombreuses. Il sera désormais possible de pirater ou scanner des objets grâce à notre appareil photo par exemple, mais pour le reste la formule reste similaire. Ce n’est pourtant pas une mauvaise chose car les développeurs ont encore franchi un cap en matière d’ingéniosité et de level design.

Je vais prendre l’exemple du deuxième niveau qui m’a particulièrement marqué. Vous arrivez dans un manoir en Angleterre, et vous devez assassiner la propriétaire des lieux et également lui dérober quelque chose. Tout d’abord, je dois dire que le manoir avec tout ce qu’il comporte de passages secrets, et de mystères est génial à parcourir. Une intrigue particulière a retenu mon attention. Il était possible de prendre la place d’un détective privée (en récupérant ses vêtements, marque de fabrique de la franchise), et essayer de résoudre un meurtre, pour nous rapprocher au plus près de notre cible. Je vous conseille vivement de choisir cet embranchement qui était assez dingue.

Mais la force de Hitman, c’est que j’aurais tout aussi bien pu la jouer totalement autrement en me faufilant parmi les employés du manoir et empoisonner ma cible par exemple.

Le jeu offre énormément de possibilités, et chaque partie ne ressemblera pas à la précédente

Concernant la prise en main, si vous êtes habitués de la série vous ne serez pas dépaysé. On retrouve toutes les mécaniques déjà connues. Si vous débuté, je vous conseille d’opter pour la difficulté « recrue » qui va vous permettre de vous faire la main, puis passer sur les autres pour un peu plus de challenge.

Enfin, je trouve la qualité des niveaux assez inégale, ils sont pour la plupart très réussis, mais préférence pour le 2 et le 4 qui sont particulièrement ingénieux. Dommage par contre que le dernier niveau de cette trilogie soit aussi décevant, je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise, mais il perd totalement la saveur de ce qui fait Hitman.

avis Hitman III

Presque Tracing

Si une technologie a fait parler d’elle avec l’arrivée de la Playstation 5 et des Xbox Series X|S, c’est bien le ray-tracing. Je ne suis pas un spécialiste du tout, mais c’est une technique permettant de rendre les reflets et autres effets lumineux plus réalistes. Au tout début de mon aventure dans Hitman III, j’ai cru que le jeu bénéficiait de cette technologie, et pourtant non. Les effets de lumière et les différents reflets sont tout simplement bluffants dans le titre, les quelques screenshots que vous trouverez à la fin de ce test ne rendent pas hommage à la claque que j’ai pris par moment.

Pourtant, la technique pure n’est pas la plus extraordinaire, les textures sont très propres, nous avons le droit à une bonne distance d’affichage, mais je trouve les modèles de personnages un peu lisses et manquant de détails par exemple. Mais ces effets sont tellement beaux, que ça rattrape tout le reste. Bien conscient de cette force, les développeurs ont bien mis en avant cette qualité dans le premier niveau.

La qualité des reflets et des lumières est juste impressionnante

Autre apport de la nouvelle génération de console, les temps de chargement sont une fois encore quasiment absents, et le titre tourne à 60 FPS sans broncher, ce qui apporte un vrai confort de jeu.

Concernant la direction artistique, chaque niveau apporte sa pierre à l’édifice. Ils se situent tous dans des lieux différents, et l’ambiance est donc très différente. Je pense que chaque joueur aura sa préférence, mais c’est une bonne chose de proposer des décors aussi variés.

Sur la technique, je mettrais seulement un bémol sur les cinématiques. C’est bien simple, elles font tâches à côté du reste du titre. Je pense que c’est un style voulu d’avoir mis un grain de pellicule, mais je trouve l’effet pas top, et elles perdent donc en impact. Dommage sachant que l’histoire n’est déjà pas le point fort du titre.

Enfin, d’un point de vue sonore il n’y a pas grand-chose à reprocher au titre. Comme pour la direction artistique, l’ambiance sonore change beaucoup en fonction du lieu, et se marie toujours parfaitement avec ce dernier. Le doublage est en VO, et fait parfaitement le travail. A la limite, on pourra simplement regretter l’absence d’un doublage en français, mais le jeu n’était pas très bavard, ce n’est pas non plus un drame.

avis Hitman III

Fiche d’identité du jeu
  Edité parSquare Enix  Public+18
  Développé parIO Interactive  Fourni par l’éditeurNon
  Date de sortie20 janvier 2021  Testé surXbox Series X
  PlateformesPC, PS4, PS5, Switch, Xbox One, Xbox Series X|S  Temps de jeu10h
 
Les points positifs
Les points négatifs
• Level design ingénieux• Finalement peu de nouveautés
• Technique très solide• Durée de vie faiblarde en ligne droite
• Décors et ambiances variés
• Grosse rejouabilité
• L’Agent 47 toujours aussi charismatique
 
Note finale : 17/20
Gameplay : 4,5/5 | Durée de vie : 4/5 | Histoire/Univers : 3,5/5 | Technique : 5/5
 

Hitman III est l’aboutissement du travail accompli par IO Interactive depuis le reboot de la franchise en 2016. Le jeu n’apporte pas (ou quasiment pas) de nouveautés par rapport aux précédents opus, mais il clôture la trilogie de façon splendide, avec une technique vraiment très solide et des assassinats toujours plus ingénieux. Que vous soyez fan ou non de la franchise, je ne peux que vous conseiller de franchir le pas, car le titre est à la fois accessible pour les nouveaux, et offre du challenge pour les experts. Par contre, si vous souhaitez seulement faire l’histoire sans revenir sur les niveaux, je vous invite à attendre un petit peu, car 7 heures de jeu pour 60€, c’est un peu léger.

Signature Noopinho

  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III
  • avis Hitman III