×

Avis – Final Fantasy XVI : The Rising Tide, les pieds dans l’eau

cover the rising tide

Avis – Final Fantasy XVI : The Rising Tide, les pieds dans l’eau

Salut à tous, bienvenue dans cet avis sur Final Fantasy XVI : The Rising Tide !

Il y a bientôt un an, j’ai pu proposer mon avis sur Final Fantasy XVI. Un titre qui avait su me séduire par de nombreux aspects, mais qui n’était pas parfait non plus.

Aujourd’hui, je vais vous parler de sa seconde extension, qui se nomme The Rising Tide, ou la Complainte du Ressac en français. Vous ne m’en voudrez pas d’utiliser l’appellation Anglophone, celle dans la langue de Molière ne sonne pas très bien à mon goût.

Ce second DLC est sorti le 18 avril dernier, et c’est toujours disponible en exclusivité sur Playstation 5. Dans l’attente (peut-être) d’une potentielle version PC à venir prochainement.

Est-ce que ce contenu supplémentaire permet au jeu de franchir un cap, et de gommer ses errances ? C’est ce que nous allons découvrir dans ces prochaines lignes.

Comment on fait pour commencer ?

Quand j’ai commencé à réfléchir à comment j’allais aborder cet avis sur Final Fantasy XVI : The Rising Tide, j’ai hésité à commencer par vous expliquer comment y accéder. Car oui, Square Enix n’a pas fait les choses simplement.

Tout d’abord il faut quasiment être à la fin de la quête principale. Mais surtout il faut avoir compléter plusieurs quêtes annexes, ce que ne vous indique pas du tout le jeu une fois le DLC installé.

Accéder à ce DLC n’est pas forcément aisé.

Donc forcément, j’ai dû me rendre sur internet pour savoir comment accéder à cette extension. Si vous voulez tout savoir, je me suis dis qu’un article sur le sujet serait plus intéressant. Je vous invite à cliquer juste ICI pour le retrouver.

avis Final Fantasy XVI The Rising Tide

L’eau au cœur de tout

Maintenant qu’on a parlé des conditions d’accès, parlons de l’histoire de The Rising Tide. Clive va recevoir une lettre mystérieuse indiquant que quelqu’un a besoin de son aide. Il va se rendre à Francastel, et va rencontrer une mystérieuse jeune femme qui lui demande de venir l’aider, elle et son peuple.

Son peuple, c’est le peuple de l’eau, une communauté qui vit au Nord et que l’on croyait disparu. Je ne vous en dirais pas beaucoup plus sur eux et comment ils ont réussi à se « cacher » du reste du monde, mais la scène d’introduction et l’arrivée à Mysidia (le village de ce peuple) sont assez marquantes.

Dans ce DLC, Clive va être aux prises avec le primordial Leviathan.

Le fameux coup de main que doit apporter Clive, concerne un primordial, et oui encore un. Ce dernier, c’est Leviathan, le légendaire et redoutable primordial de l’eau. Il est réputé comme étant seulement une légende, mais il existe belle et bien.

Une fois encore, je n’irais pas trop loin pour vous spoiler, mais l’aventure prend la forme d’un chapitre supplémentaire de l’histoire principale, dans laquelle Clive va devoir affronter et absorber les pouvoirs de ce primordial. Rien de vraiment très surprenant, cela aurait pu faire parti du jeu de base sans trop dénoter avec le reste.

avis Final Fantasy XVI The Rising Tide

A l’ « eau »casion

Dans l’approche des DLC, il y a plusieurs écoles, ceux qui veulent proposer d’une neuf et une autre approche, et ceux qui veulent simplement être dans la continuité, mais avec des ajouts. The Rising Tide fait partie de cette deuxième catégorie.

En termes de gameplay, je vais vous inviter à lire mon avis sur le titre principal juste ICI. Car en effet, il n’y a pas vraiment de changement à signaler. On notera simplement un cap de niveau plus élevé, car il passe de 50 à 60 désormais.

Le gameplay reste dans la droite lignée du jeu de base (et c’est plutôt logique).

Mais surtout, de nouveaux pouvoirs avec ceux du primordial Leviathan. Ces derniers changent quand même un peu l’approche des combats car ils sont surtout basés sur des attaques à distance. Mais il n’y a rien d’obligatoire dans l’utilisation des pouvoirs de Leviathan, ce qui limite un peu son intérêt.

En nouveauté on peut aussi noter « Le Portail de Kairos », une sortie de donjon rogue-lite où vous allez devoir enchainer des ennemis étage après étage et qui se débloque après le générique final. Je vais être honnête avec vous, je n’ai pas essayé ce mode qui ne me disait pas grand-chose, je m’abstiendrai donc forcément de le juger.

C’est b «eau »

Pour voir le générique final de ce DLC, il faudra compter approximativement 4 heures. A cela pourront s’ajouter des quêtes annexes, qui comme pour le jeu de base ont un intérêt tout relatif.

D’un point de vue technique, le jeu ne bouge pas vraiment. Il reste assez exceptionnel dans sa mise en scène, et l’affrontement contre Leviathan est tout simplement épique et vraiment marquant. Dans la droite lignée des affrontements contre les autres primordiaux.

La région de Mysidia est vraiment superbe et agréable à parcourir.

Ce qui m’a agréablement surpris par contre, c’est la région que l’on va visiter. Mysidia et ses alentours sont plein de vie et de verdure. Une sorte de bouffée d’air frais qui fait plaisir dans l’univers sombre et parfois austère de Final Fantasy XVI.

Côté musique on reste sur les mêmes bases avec une OST tout simplement génial et épique qui donne envie d’être réécouté.

avis Final Fantasy XVI The Rising Tide

Fiche d’identité du jeu

  Edité parSquare Enix  Public+18
  Développé parSquare Enix  Fourni par l’éditeurOui
  Date de sortie18/04/2024  Testé surPS5
  PlateformesPS5  Temps de jeu5h

POINTS POSITIFS

POINTS NÉGATIFS

L’arrivée à Mysidia Pas simple de savoir comment accéder au DLC
Une région verdoyante et agréable à parcourir Une narration sans grande surprise
Les nouveaux pouvoirs de Leviathan Contenu annexe et rythme toujours à revoir
La mise en scène du combat contre Leviathan
Une OST encore une fois somptueuse

NOTE : 14/20

Vous l’aurez compris à la lecture de cet avis sur Final Fantasy XVI : The Rising Tide, ce second DLC ne réinvente pas la roue, mais devrait plaire à ceux qui ont adoré le jeu de base. Cette extension offre quelques moments marquants, notamment l’affrontement avec Leviathan, ou encore l’arrivée à Mysidia. Mais est-ce que cela vaut l’investissement ? Tout dépendra de votre affect pour Final Fantasy XVI. Si vous souhaitez prolonger l’aventure, et découvrir un nouveau primordial, alors foncez. Si par contre vous pensez découvrir une nouvelle facette du jeu, avec notamment un rythme amélioré, et de meilleurs quêtes secondaires, vous pouvez passer votre chemin.

Laisser un commentaire