L’avis de Noopinho : Persona 5 Royal

avis Persona 5 Royal
Hello les amis !
 

Il y a de cela presque 3 ans maintenant, est sorti l’un des JRPG les plus réussis de cette génération de consoles selon la presse et les joueurs. J’ai nommé : Persona 5.

Malheureusement, de nombreux joueurs de l’hexagone sont passés à côté de ce titre, faute d’une localisation de sous-titres en français absente.

Je fais partie de ces personnes, et c’est donc avec une grande impatience que j’ai pu tester Persona 5 Royal, l’édition ultime du jeu de 2017, qui arrivera le 31 mars prochain sur PS4. Dans celle-ci, beaucoup d’ajouts et une localisation en français. Je ne vais pas me concentrer sur les améliorations qu’apportent cette nouvelle version, mais bien sur la qualité de l’ensemble.

Alors, Persona 5 Royal est-il l’un des JRPG les plus grandioses de ces dernières années ? Prenez un peu de pop-corn et installez-vous confortablement, c’est ce que nous allons découvrir tout de suite.

 
 

L’art des relations

 

Pour commencer ce test, nous allons évidemment nous attaquer à l’histoire du jeu. Le titre nous propose d’incarner un jeune lycéen (vous ne pourrez pas personnaliser son apparence, seulement son nom et prénom). Ce jeune homme se retrouve un peu malgré lui au coeur de problèmes judiciaires. En effet, un soir en rentrant chez lui, il tombe sur un homme en train de maltraiter une femme. N’écoutant que son courage, le jeune garçon s’oppose et protège la jeune fille. Malheureusement pour lui, l’agresseur est un personnage haut placé, et va porter plainte contre notre héros pour agression.

Notre aventure débute donc après ces évènements. Notre héros a été condamné, et il est mis à l’épreuve. Ce dernier doit aller dans une école spécifique à Tokyo, la Shujin Academy, et réside désormais chez un tuteur, Sojiro Sakura.

Assez rapidement après son arrivée, notre personnage se rend compte que d’étranges évènements se passent autour de Tokyo. De plus, il va rapidement découvrir une application sur son téléphone lui permettant de se rendre dans un lieu assez bizarre : le metavers.

Le metavers est un univers parallèle au nôtre, dans lequel nous pouvons parcourir les  » palais  » de certaines personnes. Ces palais sont en fait des donjons, renfermant les pensées, désirs, et fantasmes les plus répugnants d’un homme.

Au fur et à mesure que les heures défilent, nous comprenons ce que nous pouvons faire dans ces palais. Notre héros devra en fait voler le trésor le plus précieux du propriétaire de l’un des palais, afin de provoquer une métanoïa, et ainsi le faire changer de comportement dans la vie réelle.

Et pour ce faire, nous allons rapidement tisser des liens avec des personnes du lycée, mais également des habitants de Tokyo. Ainsi, notre héros commencera ses péripéties avec Ryuji et Ann, et sera rejoint par la suite par d’autres personnages.

Habituellement, je ne rentre pas autant en détails dans l’histoire d’un titre, mais je trouvais important de le faire pour un titre avec un univers aussi dense que Persona 5 Royal. Je vous préviens, si vous êtes allergiques aux dialogues, je vous conseille tout de suite de fermer ce test, le jeu d’Atlus ne sera pas fait pour vous.

Chaque personne a son histoire, ses motivations et son caractère qui la rend unique.

Persona 5 Royal est bavard, très bavard, et comporte de nombreuses lignes de texte. Mais cela n’est pas une mauvaise chose tant l’intrigue est bien racontée, et chaque personnage est attachant. C’est bien simple, en général dans les JRPG, j’ai du mal à retenir le nom des PNJ, ou même leur rôle parfois. Pas dans Persona. Chaque personne a son histoire, ses motivations et son caractère qui la rend unique.

Il sera d’ailleurs très important pour notre héros de bien entretenir ses relations afin d’améliorer ses compétences, mais nous y reviendrons plus tad. Concernant l’histoire globale du jeu, elle est très intéressante de bout en bout, avec des rebondissements et des sujets assez sensibles abordés, comme le suicide ou encore le harcèlement.

Alors oui, il faudra peut-être s’armer d’un peu de patience au départ, car le jeu commence à nous laisser un peu de mou après seulement une dizaine d’heures. Le début risque de vous paraître un peu longuet, mais Persona 5 Royal a tellement à offrir qu’il serait bête de ne pas aller plus loin.

D’ailleurs, la durée de vie du titre est tout bonnement exceptionnelle, et vous passerez de longues heures à parcourir l’univers du jeu d’Atlus. Comptez bien une centaine d’heures pour faire le tour de l’aventure.

avis Persona 5 Royal
 
 

Vis ma vie de lycéen-voleur fantôme

 

Maintenant que nous avons passé en revue l’histoire du jeu, parlons un peu de son gameplay et de ses différentes mécaniques. Je vous précise tout de suite que le titre est tellement dense que je ne pourrais pas revenir sur l’intégralité de ce qui le compose, sous peine de faire un test beaucoup trop long.

Le jeu se décompose en deux parties bien distinctes : la partie monde réel dans lequel notre personnage vit sa vie de lycéen lambda, et celle dans le métavers où il devient un voleur fantôme. Comme je le disais un peu plus haut, son but sera de provoquer une métanoïa, et ainsi faire changer de comportement une personne dans le monde réel.

Notre héros, accompagné de ses amis, devra donc enquêter et trouver des cibles dans la vie de tous les jours, pour découvrir qui il doit éventuellement attaquer dans le métavers.

Ce sera d’ailleurs à nous d’organiser nous-mêmes notre planning dans la vie réelle. Persona 5 Royal se déroule sur une année complète, avec des évènements particuliers à certaines dates, comme des examens par exemple, ou encore des évènements sportifs. La journée est décomposée en plusieurs parties, et même si la plupart du temps nous devrons aller à l’école, il faudra bien choisir ses activités sur son temps libre. Vous pourrez, au choix, décider de réviser pour améliorer vos connaissances, ou encore choisir de traîner avec vos amis pour renforcer vos liens, et ainsi débloquer des compétences utiles dans le métavers.

Tout est une question de choix dans Persona 5 Royal, et vous apprendrez vite à optimiser au mieux votre temps libre afin de maximiser les compétences de votre héros. D’ailleurs, vous serez également pris par le temps. En effet, il faudra réussir certains palais avant une date butoir. Vous pourrez y retourner quand vous le souhaitez après les cours, mais il ne faudra pas perdre de vue qu’un évènement dans la vie réelle pourrait mettre en péril la possibilité de voler le trésor de votre cible.

Parlons maintenant un peu plus en détails des palais, car c’est une partie très importante du gameplay. Chaque palais est différent puisqu’il reflète la personnalité d’une personne. L’exploration de ces lieux est assez classique, comme dans tous les JRPG, cela ressemble à des donjons avec des ennemis à affronter, des salles de repos pour sauvegarder et faire le point sur la progression, ou encore des coffres à découvrir pour récupérer de l’équipement. C’est d’ailleurs peut-être la seule chose en terme de gameplay où le jeu n’excelle pas. L’exploration est satisfaisante mais très classique.

Persona 5 Royal excelle particulièrement dans ses affrontements toujours très dynamiques.

Concernant les ennemis que vous affronterez, vos combats s’effectueront au tour par tour. Pour les allergiques de cette mécanique, ne prenez pas peur, Persona 5 Royal excelle particulièrement dans ce domaine car les affrontements sont toujours très dynamiques.

Chacun des ennemis que vous allez affronter possède des faiblesses. Un peu à l’image de plusieurs autre titres, l’un pourra être affaibli avec un sort de type eau, et l’autre par une attaque à distance par exemple. Mais ce n’est pas tout. Une fois tout un groupe d’ennemis affaibli, vous pourrez réaliser un braquage.

Le braquage est vraiment une belle idée. Vous pourrez, au choix, effectuer une attaque dévastatrice combinant vos 4 personnages, ou choisir de discuter avec l’ennemi. Vous pourrez alors lui demander de l’argent, un objet, ou même le recruter. Pour ce faire, un dialogue apparaîtra, et en fonction de la personnalité de l’adversaire, il faudra choisir les bonnes réponses pour qu’il vous rejoigne.

Mais vous devez vous dire, comment ça recruter un ennemi ? Pour faire simple, imaginez un peu le système de Pokémon. Persona possède une mécanique qui y ressemble un peu. En effet, notre héros peut contrôler des Personae, des esprits qui vont l’aider durant les combats. Les ennemis que vous affrontez ne sont rien d’autres que des Personae également, et c’est ainsi que vous pourrez les faire se joindre à vous.

Chaque Personae possède ses caractéristiques, et évidemment ses types d’attaque. Mais là où Persona 5 Royal va encore plus loin que Pokémon, c’est que vous allez pouvoir fusionner les différents Personae que vous allez récupérer.

Pour ce faire, vous pourrez en choisir plusieurs à sacrifier (vous comprendrez en jouant pourquoi j’utilise ce terme), et ainsi créer des compagnons plus forts, et avec plus de pouvoirs. Je ne rentrerais pas trop dans les détails de ce système, mais autant vous dire qu’il est très addictif et que vous allez toujours chercher à obtenir des Personae de plus en plus puissants.

Le jeu comporte évidemment un système de leveling, comme dans tous les JRPG. Chaque protagoniste peut progresser, que ce soit par la puissance de ses attaques directes, ou encore sa santé. Mais les Personae également ont des niveaux qui leur sont propres et qu’il faudra augmenter.

De plus, un système d’équipement est de la partie également afin d’améliorer les statistiques de nos personnages. Il sera possible d’en acheter directement à Tokyo, ou bien d’en récupérer dans le metavers.

Je vais m’arrêter ici pour les mécaniques de gameplay de Persona 5 Royal, car je pense vous en avoir expliqué la plupart. Le jeu a une densité assez incroyable, mais rassurez-vous, il prend vraiment le temps de nous expliquer chacune de ses mécaniques, ce qui explique le fait que l’on ait l’impression de se retrouver devant un tuto pendant de longues heures. Malgré tout, il faut s’accrocher et vous découvrirez le gameplay assurément addictif du jeu d’Atlus.

avis Persona 5 Royal
 
 

Classe comme Arsène Lupin

 

Pour finir, parlons maintenant de la technique de Persona 5 Royal. Le jeu est tout simplement irréprochable sur ce point. Le style graphique un peu bande dessinée est du plus bel effet. Et les cinématiques sous forme d’animé, toutes plus sublimes les unes que les autres, viennent ponctuer le tout.

D’un point de vue textures, aucun reproche n’est à faire, mais le style graphique aide bien. Je n’ai noté aucune chute de framerate non plus durant mon aventure.

Concernant le design des personnages et de l’univers en général, c’est encore une fois un sans-faute. De plus, la transition entre le look des lieux et des protagonistes entre le monde réel et le métavers est toujours assez tranchant, et donc encore plus appréciable.

Mention spéciale également pour le look des différents Personae et des boss que nous affrontons qui sont tous très soignés et totalement loufoques pour la plupart.

Le jeu n’était pas sous-titré en français en 2017, c’est désormais chose faite et plutôt bien faite.

Un point important qui a sûrement dû freiner une bonne partie des joueurs (moi y compris), était le fait que le jeu n’était pas sous-titré en français à sa sortie en 2017. C’est désormais chose faite, et plutôt bien faite d’ailleurs. Je n’ai noté quasiment aucune erreur de sous-titrage ou de contenu partiellement sous-titré.

Concernant la partie audio, vous avez le choix entre l’anglais et le japonais. De mon côté j’ai choisi le japonais pour plus d’authenticité, et c’est une grande réussite également.

Pour les musiques, j’avais un peu de mal au départ avec le style, mais finalement elles collent très bien à l’ambiance générale du jeu, et surtout elles restent en tête.

avis Persona 5 Royal
 
 
Fiche d’identité du jeu
Edité par Sega Public +18
Développé par Atlus Fourni par l’éditeur Oui
Date de sortie 31 mars 2020 Testé sur PS4
Plateformes PS4 Temps de jeu 25h
Les points positifs Les points négatifs
• Histoire passionnante • Début un peu longuet
• Durée de vie colossale • Disposition des palais un peu trop classique
• Système de Personae génial
• Direction artistique bien travaillée
• Combats rapides et dynamiques
• Bande-son entraînante
• Sous-titré en français
Note finale : 18/20
Durée de vie : 5/5 – D.A./Graphisme/Ambiance sonore : 4/5 – Gameplay : 4,5/5 – Univers/Histoire : 4,5/5
 

Oui, Persona 5 Royal est l’un des JRPG les plus grandioses de ces dernières années. Alors certes il ne plaira pas à tous les publics qui risquent d’être rebutés par ses longueurs de début de partie, mais il y a pourtant tellement de choses à faire et à découvrir qu’il serait bête de s’arrêter sur ce point. Avec son ambiance géniale, son scénario prenant, ses mécaniques de gameplay très solides et sa durée de vie gargantuesque, Persona 5 Royal est clairement un incontournable, un jeu à avoir dans sa ludothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *