L’avis de Noopinho : A Plague Tale Innocence

avis a plague tale innocence

Hello les amis !

 

On se retrouve aujourd’hui pour le test d’une production française, et plus particulièrement du studio Asobo. Le titre se nomme A Plague Tale Innocence et nous met dans la peau d’Amicia, une jeune fille devant protéger son frère dans les années 1300, sous la terreur de la mort noire : la peste.
 
Ce petit jeu d’aventure à la troisième personne est plein de promesses sur le papier, mais est-il à la hauteur manette en mains ? C’est ce que nous allons découvrir.

 

 

Le lien du sang

 

L’histoire de A Plague Tale Innocence est clairement l’une des forces du titre tellement la narration est maîtrisée de bout en bout. Comme je le disais un peu plus haut, vous incarnez Amicia, une jeune fille vivant assez aisément pour l’époque. En effet, cette dernière est considérée comme une noble et appartient à la famille des De Rune.
 
Elle vit une vie assez paisible, jusqu’à ce que tout tourne au cauchemar : le domaine de sa famille est attaqué par des soldats cherchant à enlever son petit frère Hugo. Mais les deux enfants vont réussir à s’échapper et découvrir que les soldats, qui sont à leurs trousses, ne sont pas leur seul problème. Une maladie terrible se répand un peu partout autour d’eux, transportée par des rats : la peste.
 
Mais ces rats ne se contentent pas seulement de transmettre la maladie via une morsure, ils dévorent également les gens se trouvant sur leur passage.
Ainsi on comprend très vite que A Plague Tale Innocence ne sera pas une partie de plaisir pour Amicia et Hugo, et les scènes toutes plus horribles les unes que les autres s’enchaînent. C’est d’ailleurs un très bon moyen pour renforcer les liens entre le frère et sa sœur qui étaient, avant ces événements, très distants.
 
Durant votre périple, vous rencontrerez divers PNJ, tous très attachants et avec une personnalité forte. Les développeurs du studio Asobo ont vraiment réalisé un tour de force en termes d’écriture, que ce soit dans les différents personnages ou même le scénario en général qui ne cessera de vous surprendre au fur et à mesure de son déroulement.

 
avis a plague tale innocence
 

 

Des hommes et des rats

 

A Plague Tale Innocence est un titre qui m’a fait penser à des productions d’autres studios tout au long de mon aventure. Il s’agit d’un jeu d’action-aventure à la troisième personne empruntant beaucoup de mécaniques d’infiltration. J’ai eu par moments des impressions de déjà vu avec The Last Of Us par exemple, ou bien encore Hellblade Senua’s Sacrifice dans ses mécaniques de gameplay.
 
Vous comprendrez très vite au fur et à mesure du titre qui sont vos deux ennemis : les hommes et les rats. Il faut bien retenir une chose, en début de partie il faudra à tout prix éviter les affrontements directs car nos personnages sont très frêles et peuvent mourir à la moindre erreur.
On apprend donc très vite à se servir de la discrétion et de l’utilisation de subterfuges pour se jouer des hommes à notre poursuite. Vous pourrez par exemple jeter des pierres sur des objets en métal pour faire diversion, ou bien essayer d’abattre directement un ennemi avec l’arme d’Amicia : la fronde.
 
Concernant les affrontements contre les rats, une chose à retenir : ils craignent la lumière. Il faudra donc toujours réfléchir à comment rester dans une zone éclairée, et ne pas finir dans la pénombre sous peine de se faire dévorer par ces horribles rongeurs. Ces phases d’affrontement génèrent des moments de tension et de stress pour le joueur tant on ressent la fragilité de nos personnages dans ce monde horrible.
 
J’avais tout de même un peu peur de tomber dans une certaine répétitivité en termes de gameplay, mais finalement pas du tout. Les développeurs ont réussi le tour de force de réussir à implanter de nouvelles mécaniques tout au long de l’aventure. En effet, vous pourrez améliorer l’équipement d’Amicia en récupérant des matériaux, pour qu’elle puisse par exemple rendre sa fronde plus puissante et ainsi retirer le casque de ses ennemis avec ses projectiles. Mais l’un des concepts qui prend une part très importante dans le jeu, c’est l’utilisation de l’alchimie. L’alchimie prendra déjà une place centrale dans la narration du titre, mais c’est aussi grâce à cela que nous aurons l’impression de voir progresser notre jeune héroïne. Amicia pourra apprendre par exemple à créer des projectiles faisant fondre les casques ennemis, ou encore attirant les rats directement sur nos adversaires. Ce sera à nous d’utiliser au mieux toutes les capacités apprises au cours de l’aventure.
 
Malgré toutes ses bonnes intentions, A Plague Tale Innocence souffre d’un petit souci dont souffrent beaucoup d’autres jeux : une intelligence artificielle un peu déficiente. Ainsi il vous arrivera par moment de passer à deux centimètres d’un ennemi sans que ce dernier ne vous voit, ou encore d’être derrière un obstacle et vous faire repérer. C’est un point dommageable mais qui ne gâche pas pour autant toutes les bonnes idées de gameplay du studio Asobo.

 
avis A Plague Tale Innocence
 

 

Petit studio grande production

 

Asobo Studio a totalement réussi à me convaincre concernant la partie technique de son titre. La direction artistique est vraiment sublime du début à la fin, alternant entre de somptueux paysages et des panoramas où la peste noire a fait des ravages.
Les modèles de personnages sont également très beaux, avec des textures très fines et des décors bien travaillés. Le jeu rend parfaitement honneur à l’époque dans laquelle il se situe, et on a parfois l’impression de vraiment se balader à l’époque de la Guerre de Cents Ans.
Vous pourrez profiter de ce splendide univers durant une dizaine d’heures environ, ce qui est tout à fait honorable pour un jeu du genre.
 
Dernier point concernant la partie sonore du jeu. Déjà, un grand bravo aux dialogues qui sont tous intégralement doublés en français et qui sont vraiment de très bonne qualité. La musique est elle aussi bien choisie, et les bruitages parfaitement en accord avec l’univers du jeu. Vous vous souviendrez longtemps du couinement des milliers de rats vous entourant…

 
avis A Plague Tale Innocence
 

 

Fiche d’identité du jeu
Edité par Focus Home Interactive Public +18
Développé par Asobo Studio Fourni par l’éditeur Oui
Date de sortie 14 mai 2019 Testé sur Xbox One X
Plateformes PC, PS4, Xbox One Temps de jeu 10h
Les points positifs Les points négatifs
• Narration efficace et poignante • Difficulté parfois un peu hasardeuse
• Ambiance du titre géniale • Une IA pas toujours bien optimisée
• Quelques moments stressants à souhait
• Des mécaniques de gameplay qui fonctionnent bien
• La complicité d’Amicia et Hugo bien emmenée tout au long de l’aventure
• Un réel sentiment de progression
Note finale : 17/20
Durée de vie : 4/5 – D.A./Graphisme/Ambiance sonore : 4,5/5 – Gameplay : 4/5 – Univers/Histoire : 4,5/5

 

A Plague Tale Innocence, c’est un peu le jeu du chat et de la souris, sauf que les rôles sont ici inversés. Tout au long de votre aventure, vous sentirez la faiblesse de vos personnages mais aussi leur progression et leur montée en puissance. Le titre du petit studio bordelais brille en tous points, que ce soit par sa narration parfaitement maîtrisée, par sa technique sublime ou bien encore par ses mécaniques de gameplay parfaitement rodées et se renouvelant du début à la fin de l’aventure. On regrettera malgré tout une difficulté pas toujours bien ajustée et une IA un peu défaillante, mais on pardonnera largement au vu du travail énorme réalisé. Oui, A Plague Tale Innocence est l’un de mes coups de cœur de l’année 2019, et si vous n’êtes pas musophobe je vous conseille de foncer !

 

signature noopinho
 
 
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *